•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois élections partielles le 3 septembre en Nouvelle-Écosse

Quatre députés de la province sont candidats aux élections fédérales du 21 octobre.

Affiche jaune d'Élections Nouvelle-Écosse avec une flèche pointant vers un bureau de vote.

Avant les élections fédérales d'octobre, les résidents de trois circonscriptions provinciales de la Nouvelle-Écosse sont appelés aux urnes pour des élections complémentaires le 3 septembre.

Photo : Radio-Canada / CBC

Radio-Canada

Certains résidents de la Nouvelle-Écosse seront appelés aux urnes deux fois plutôt qu’une dans les prochaines semaines. Alors que l’élection fédérale du 21 octobre approche à grands pas, les citoyens de plusieurs circonscriptions provinciales devront élire un nouveau représentant à l’Assemblée législative.

Vendredi, le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Stephen McNeil, a annoncé trois élections complémentaires pour le mardi 3 septembre.

Elles auront lieu dans les circonscriptions d’Argyle-Barrington, de Northside-Westmount et de Sydney River-Mira-Louisbourg.

Ces élections partielles sont rendues nécessaires par la récente démission de trois députés du Parti progressiste-conservateur de la province. Chris d’Entremont (Argyle-Barrington), Eddie Orrell (Northside-Westmount) et Alfie MacLeod (Sydney River-Mira-Louisbourg) seront candidats du Parti conservateur fédéral le 21 octobre dans les circonscriptions de Nova-Ouest, Sydney-Victoria et Cap-Breton-Canso, respectivement.

Chris d'Entremont, Eddie Orrell et Alfie MacLeod.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Chris d'Entremont, Eddie Orrell et Alfie MacLeod.

Photo : CBC

Dans Argyle-Barrington, une circonscription autrefois appelée Argyle et qui comprend une importante population acadienne, le Parti progressiste-conservateur mise sur l’ambulancier Colton LeBlanc pour conserver un siège que la formation politique détient depuis 1998, et qu’occupait M. d’Entremont depuis 2003.

La candidate du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse dans Argyle-Barrington est Charlene LeBlanc, de Pubnico-Ouest-le-bas, qui est propriétaire d’une résidence de soins de longue durée et employée de la Municipalité d’Argyle.

Mercredi dernier, les libéraux ont annoncé la candidature de l’entrepreneur Marc Botte dans Sydney River-Mira-Louisbourg et du policier Paul Ratchford dans Northside-Westmount. 

Danny Laffin, un fonctionnaire du ministère des Transports, est le candidat progressiste-conservateur dans Northside-Westmount. Le parti doit annoncer mardi prochain son choix pour Sydney River-Mira-Louisbourg.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) provincial est dans le processus de choisir des candidats pour ces élections complémentaires, indique un porte-parole de la formation politique.

Lenore Zann.

Lenore Zann, députée indépendante de Truro-Bible Hill-Millbrook-Salmon River, est candidate du Parti libéral du Canada à l'élection fédérale du 21 octobre.

Photo : Facebook / Lenore Zann, Politician

Une quatrième élection partielle pourrait avoir lieu dès l’automne, dans Truro-Bible Hill-Millbrook-Salmon River, représentée par Lenore Zann. Élue sous la bannière du NPD provincial, celle-ci est devenue députée indépendante lorsqu’elle a annoncé qu’elle briguerait l’investiture du Parti libéral du Canada dans la circonscription fédérale de Cumberland-Colchester.

Mme Zann est devenue officiellement candidate libérale la semaine dernière, mais dit qu’elle cédera son siège à l’Assemblée législative lorsque que les brefs d'élections seront émis par Élections Canada, ce qui devrait se faire en septembre.

Nouvelle-Écosse

Politique provinciale