•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hydro-Québec veut geler ses tarifs pour 2020-2021

Le logo d'Hydro-Québec au sommet de son siège social, à Montréal.

Hydro-Québec signale que le gel des tarifs générera des économies de près de 1 milliard de dollars pour ses clients au cours des cinq prochaines années.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La Presse canadienne

Hydro-Québec Distribution ne déposera pas de demande d'ajustement tarifaire auprès de la Régie de l'énergie cette année.

Dans un bref communiqué transmis vendredi, la société d'État dit souhaiter que les tarifs d'électricité en vigueur actuellement soient maintenus pour une année supplémentaire à compter du 1er avril prochain.

Cela serait conforme au projet de loi 34 qui garantit des tarifs bas tout en simplifiant le processus qui sert à les fixer.

Le projet de loi 34 prévoit également une remise accélérée à la clientèle de 500 millions de dollars en 2020, dont la moitié à la clientèle résidentielle, 190 millions de dollars à la clientèle commerciale et 60 millions de dollars à la clientèle industrielle.

Hydro-Québec signale que le gel des tarifs de 2020-2021 générera des économies de près de 1 milliard de dollars pour ses clients au cours des cinq prochaines années.

Le projet de loi 34 déposé en juin a aussi proposé de geler les tarifs pour l'année 2020 et de fixer les tarifs selon le taux d'inflation pour les années 2021 à 2024.

Après 2025, Hydro-Québec devra demander à la Régie de l'énergie de fixer de nouveaux tarifs tous les cinq ans et non chaque année, comme c'est le cas actuellement.

Énergie

Économie