•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La saison du CNM Évolution est terminée

Le CNM Évolution au quai de Rimouski.

La saison du CNM Évolution est terminée.

Photo : Radio-Canada / Denis Leduc

Miriane Demers-Lemay

Le CNM Évolution ne fera plus de traversées entre Rimouski et Forestville cette saison en raison d’un bris majeur du système de transmission.

Le propriétaire de l’entreprise, Hilaire Journault, explique que le bateau devrait être immobilisé pendant plus de trois semaines pour attendre les pièces nécessaires et pour effectuer les réparations. Le traversier sera déplacé à Sainte-Flavie durant cette période.

Le bris ne serait pas lié aux derniers incidents du traversier, qui a percuté le quai de Rimouski dimanche dernier.

Près de 25 employés pourraient perdre leur emploi dans la foulée de ces événements, raconte Hilaire Journault.

Le traversier devait être en service jusqu’à la mi-septembre, mais la baisse d’achalandage au mois de septembre et la période des réparations poussent la direction à cesser complètement les activités du traversier pour le reste de la saison.

Québec doit agir, selon le maire de Rimouski

Le maire de Rimouski, Marc Parent, estime que les conséquences de ce bris sur le déplacement des résidents de l’Est-du-Québec démontrent l'importance d'un changement de gestion. Selon lui, la traverse entre Rimouski et Forestville devrait passer sous l'égide de la Société des traversiers du Québec (STQ).

C’est un autre exemple. Il est vraiment grand temps que le gouvernement du Québec prenne sa responsabilité en matière de transports pour le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, dit-il. Ça craque de partout, que ce soit le transport routier... On a un traversier essentiel, qui est d'un entrepreneur privé. Le gouvernement du Québec doit inclure Rimouski-Forestville avec la STQ.

C’était une catastrophe annoncée. On savait bien que le traversier était voué à des bris majeurs à un moment donné.

Marc Parent, maire de Rimouski

M. Parent indique qu'il aura une rencontre téléphonique lundi avec la ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Marie-Eve Proulx, pour discuter de la problématique des transports dans l'Est.

La mise au rancart du CNM Évolution est le dernier épisode de divers ratés des moyens de transport qui relient les deux rives du fleuve Saint-Laurent.

Les traversées entre Matane et la Côte-Nord ont été annulées plusieurs fois depuis janvier. La desserte aérienne de la STQ, mise en place pour pallier l’absence du traversier F.-A.-Gauthier, s'est elle aussi conclue avec un bris mécanique.

Avec les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Transports