•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sacs de plastique : une transition déjà amorcée dans certains IGA

Un panier d'épicerie avec des sacs de plastique remplis de nourriture.

La disparition des sacs de plastique dans les marchés IGA est la bienvenue à Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le propriétaire du marché IGA Extra Famille Julien à Rouyn-Noranda, Luc Julien, accueille favorablement l'annonce de Sobeys d'éliminer les sacs de plastique de ses magasins en janvier 2020.

Luc Julien explique que 255 magasins Sobeys au Canada cesseront l'usage des sacs en plastique d'ici janvier, puis que les IGA du Québec emboîteront le pas par la suite.

Il espère que le changement sera implanté dès janvier en Abitibi-Témiscamingue. À ce moment-là, c'est la bannière qui va prendre une décision, et puis on espère beaucoup qu'en janvier, il n'y ait plus de sacs de plastique, dit-il.

Le propriétaire souligne d'ailleurs que son magasin avait déjà pris des initiatives pour réduire l'usage du plastique. Par exemple, le marché IGA Extra Famille Julien vendrait des filets réutilisables pour emballer les fruits et légumes, et ce, avant que les autres IGA ne commencent à les vendre au Québec.

On en avait déjà offert à nos clients qui nous le demandaient depuis plusieurs mois, à notre magasin, raconte-t-il. On avait trouvé une compagnie indépendante qui faisait ça [...] À date, en tout cas, on a une très, très bonne réponse, les gens continuent de s'habituer de plus en plus.

Le magasin a aussi installé des bacs en plastique pour entreposer les fruits et légumes en vrac au lieu des sacs en plastique qui servent à en emballer plusieurs ensemble.

On a commencé avec 13 bacs de légumes parce qu'on avait des clients qui nous demandaient des produits non emballés, remarque-t-il. Ils voulaient prendre la quantité qu'ils voulaient, mais aussi sauver du plastique. La demande des clients pour ces bacs a par la suite augmenté, et le magasin en compte maintenant 39.

Des sacs réutilisables sont à la disposition des clients près de légumes en vrac.

IGA Extra Famille Julien encourage déjà les clients à se procurer des sacs réutilisables pour les légumes en vrac.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Des clients rencontrés à l'extérieur du magasin se réjouissent de l'annonce de Sobeys.

C'est que du bon pour tout le monde, avec les sacs de plastique, je pense qu'on est rendu à une autre ère, observe Mathieu Bernier. Si on peut les éliminer complètement d'ici 2020, je pense que c'est ambitieux, mais je pense que c'est vraiment une bonne idée.

Véronique Soustelle abonde dans le même sens. «C'est une bonne décision, déclare-t-elle. On peut s'arranger autrement, sinon ça fait beaucoup de pollution, beaucoup de suremballage, déjà qu'il y en a beaucoup à l'épicerie», note-t-elle, en ajoutant qu'elle a apporté ses filets réutilisables pour emballer les fruits et légumes.

Arianne Girard aussi croit qu'il est important de changer les habitudes de consommation. J'ai mes sacs de plastique présentement, c'est sûr que, des fois, je les oublie, mais je prends juste tout le "stock" dans mes mains ou j'apporte le panier [à ma voiture], dit-elle. On en parle de plus en plus, c'est important de faire de petits gestes pour l'environnement. On a un océan de plastique qui attend juste ça, d'être éliminé.

Un homme tient un sac réutilisable rempli de ses achats chez IGA.

Plusieurs Rouynorandiens ont déjà pris l'habitude d'apporter leurs sacs réutilisables.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Comme première phase de transition au Québec, les marchés IGA de la région de Montréal commenceront une campagne pour abolir l'usage des sacs en plastique. Les mesures incluront des places de stationnement réservées pour les clients qui apportent des sacs réutilisables.

Les marchés IGA continueront d'offrir des sacs en papier et des sacs réutilisables après janvier 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !