•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qualité Motel fera une mini tournée écolo en voilier

Les musiciens de Qualité Motel posent avec une attitude de mannequin, lunettes fumées incluses.

Les membres du groupe Qualité Motel

Photo : Costume Records / Dominic Lachance

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Qualité Motel, un groupe composé des cinq membres de Valaire, troquera sa fourgonnette pour un voilier lors de la tournée du groupe de Charlevoix à la Gaspésie.

Seulement trois spectacles sont au programme, car il s'agit de tester cette formule de tournée en bateau. Les musiciens navigueront de nuit et devront composer avec les aléas de la météo sur l'eau.

En entrevue avec Maxime Coutié, animateur de La matinale d’été, Luis Clavis, l’un des membres du groupe, parle de cette tournée qui voguera sur le fleuve Saint-Laurent au lieu de prendre les routes terrestres habituelles.

Louis-Pierre B. Phaneuf en studio

Louis-Pierre B. Phaneuf, alias Luis Clavis, percussionniste et chanteur du groupe Qualité Motel

Photo : Radio-Canada / Guillaume Piedboeuf

Maxime Coutié : D'où vient l’idée un peu folle de se rendre jusqu’à Gaspé en voilier?

Luis Clavis : On passe beaucoup de temps dans sur la route et [on s'est rendu] compte qu’on joue souvent proche d’un cours d’eau. Il y a quelque temps, on s’était dit que ça serait drôle de faire une tournée en ponton, car on n’a pratiquement pas d’instruments, c’est juste des synthétiseurs, puis l’idée de la voile est née après une composition. Ça nous a donné plusieurs autres idées, dont celles de faire la promotion du fleuve Saint-Laurent et de se promener [en respectant notre] conscience écoresponsable.

MC : Pourquoi avoir fait ce choix? Est-ce que les tournées traditionnelles étaient prévisibles?

LC : Pas nécessairement, mais on a toujours le désir de diversifier nos activités. On est aussi des petits gars qui aiment l’aventure. Il y a aussi cette conscience environnementale de plus en plus présente dans le monde de la tournée. D’ailleurs, il y a des mouvements comme ACT – Artistes citoyens en tournée –, lancé par Laurence Lafond-Beaulne, du duo Milk and Bone, qui montre comment faire une tournée de manière plus responsable. On incite les festivals à offrir moins de bouteilles d’eau et plus d’aliments en vrac aux artistes. Ce sont de petits gestes qui donnent l’exemple à suivre à long terme.

MC : Les communautés locales sont au cœur de votre démarche?

LC : On ne veut pas arriver avec nos gros sabots. Le but est de respecter le fleuve et les gens qui l’habitent. C’est une sorte d’hommage au fleuve, une prise de conscience de l’importance de ce cours d’eau qui est comme la colonne vertébrale du Québec. 

MC : Qualité Motel ne doit pas vraiment transporter d’instruments. Ça permet de voyager plus léger?

LC : On n’a pas nos instruments d’origine, on n’a pas les cuivres, la basse électrique, la batterie, ce sont seulement des synthétiseurs et des micros. Ça nous permet d’aller dans des endroits où Valaire ne peut pas aller. 

MC : Avez-vous déjà navigué? Car ça bouge sur le fleuve Saint-Laurent.

LC : On vient des Cantons-de-l’Est, donc on a navigué sur des lacs. On a fait de la voile à Gaspé et on sait que ça va bouger, c’est le fleuve. On a entendu dire que c’est la deuxième voie maritime la plus difficile à naviguer au monde. Mais c’est pour ça qu’on le fait aussi, pour l’aventure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !