•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une traversée du lac Mégantic en toute sécurité grâce à 36 kayakistes

La Brésilienne Ana Marcela Khuna touche au mur qui marque le fil d'arrivée.

Une nageuse au fil d'arrivée de la traversée du lac Mégantic.

Photo : Traversée internationale du lac Saint-Jean

Radio-Canada

Les activités entourant la Traversée internationale du lac Mégantic commencent ce jeudi. Si les nageurs peuvent participer aux différentes épreuves en toute sécurité, c'est en grande partie grâce à des kayakistes.

La traversée du lac en tant que telle, une course de 10 km, aura lieu ce samedi. Plus d'une trentaine de kayakistes accompagneront les nageurs pendant l'épreuve.

On a aussi une équipe de relève. S'il arrive quelque chose à un kayakiste, il y aura quelque pour prendre la relève. On parle de 36 kayakistes qui seront sur le lac. Leur tâche sera de prendre en charge le nageur qui lui sera attitré et de le suivre tout le long du parcours, explique le responsable de cette équipe et le maire de Piopolis, Peter Manning.

Il doit toujours y avoir une distance trois mètres entre le nageur et le kayakiste. Si le nageur est en danger, le kayakiste doit aussi lancer une veste de flottaison au nageur et alerter la sécurité. Si le nageur a besoin d'aide, il doit lui-même s'approcher du kayak sans lui toucher.

C'est la même chose lorsqu'il a besoin de manger ou de boire.

M. Manning explique que la relation entre le kayakiste et le nageur se compare avec celle entre un golfeur et son caddy.

Estrie

Nage en eaux libres