•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une visite guidée souligne les défis des sans-abris à Saskatoon

Un homme qui dort dans une rue près du refuge Lighthouse.

Un homme allongé près du refuge Lighthouse de Saskatoon.

Photo : Dan Zakreski / CBC

Radio-Canada

Le refuge Lighthouse a invité des entrepreneurs, des politiciens et des policiers à faire une visite guidée de son établissement à Saskatoon.

Selon le maire de la ville, Charlie Clark, cela permet de mettre tout le monde sur la même longueur d’onde en ce qui concerne les défis en matière de sécurité dans les rues aux alentours du bâtiment de l'organisme Lighthouse, qui loge des sans-abris.

Que pouvons-nous faire ensemble pour assurer que les besoins des gens [les plus vulnérables] sont satisfaits, tout en assurant que nos rues au centre-ville sont sécuritaires?

Charlie Clark, maire de Saskatoon
Charlie Clark répond aux questions des journalistes.

Le maire de Saskatoon, Charlie Clark, se questionne sur la stratégie à adopter pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables tout en assurant la sécurité du centre-ville.

Photo : Radio-Canada

Le maire souligne d’ailleurs que la perception selon laquelle la présence du refuge est la cause du problème des sans-abris, qui peuvent être agressifs ou sous l'effet de l'alcool, dans la 20e Rue est fausse. 

D'après M. Clark, ce groupe d’environ 20 à 25 personnes, dont certains ont des problèmes de dépendance chronique, est à l’origine de la plupart des appels à la police dans le quartier. 

C’est un nombre gérable de personnes si nous coordonnons nos efforts, dit-il. 

Beaucoup de sans-abris s’y retrouvent parce qu’ils n’étaient plus les bienvenus au refuge en raison de leur comportement.

De son côté, le président du conseil d’administration de Lighthouse maintient qu’il a besoin de l’aide de la communauté pour mieux sécuriser la 20e Rue, notamment entre la 2e Avenue et la 3e Avenue.

Nous avons le contrôle sur ce qui se passe à l’intérieur de nos murs, mais nous n’avons pas le contrôle sur ce qui se passe à l’extérieur du bâtiment.

Jerome Hepfner, président du conseil d'administration de Lighthouse
Jerome Hepfner répond aux questions des journalistes.

Jerome Hepfner, président du conseil d'administration de Lighthouse, indique que le refuge a besoin d'aide de la communauté pour mieux sécuriser la 20e Rue.

Photo : Radio-Canada

Il ajoute qu’il peut influer sur cette situation, en ajoutant des patrouilles aux alentours de l'immeuble, par exemple, mais que ce type de mesures a une incidence sur le budget de Lighthouse.

Avec les informations de Dan Zakreski, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Pauvreté