•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fugitifs : la PPO reste alerte, mais mesurée face aux nombreux signalements

Deux hommes pris en photo par une caméra de surveillance.

Des images des suspects Kam McLeod et Bryer Schmegelsky ont été enregistrées dans le nord de la Saskatchewan quelques jours après la mort de trois personnes en Colombie-Britannique.

Photo : GRC

Radio-Canada

La Police provinciale de l'Ontario (PPO) a déclaré mercredi faire le suivi depuis plusieurs jours sur de nombreux renseignements selon lesquels les deux fugitifs Kam McLeod et Bryer Schmegelsky auraient été aperçus dans le Nord de l'Ontario. La police n'a toutefois pas confirmé qu'il s'agissait bel et bien d'eux.

La porte-parole de la PPO, Michelle Coulombe, a déclaré à Radio-Canada qu'ils avaient reçu plusieurs signalements au cours des derniers jours dans plusieurs municipalités du Nord de l'Ontario.

La coordinatrice média de la PPO, Shona Camirand, a ainsi indiqué avoir reçu mercredi des signalements à la fois à Sudbury et à Kapuskasing au cours de la même journée. Elle ajoute que des signalements sont également parvenus de Parry Sound, Iron Bridge, North Bay.

Mercredi, la police a été alertée que deux hommes auraient été aperçus dans une voiture blanche qui aurait traversé une zone de construction sur la route 11 à Kapuskasing vers 10 h 30.

Notre détachement a eu un appel à propos d'un véhicule suspect. Il y a des informations comme quoi ils pensaient que c'était les personnes de Colombie-Britannique, a rapporté le sergent d'état-major de la PPO à Kapuskasing, André Barrette.

Toutefois, la police n'a pas confirmé l'identité des deux hommes se trouvant dans la voiture blanche. On continue de faire l'enquête, mais l'information n'est pas vérifiée encore, a insisté André Barrette.

Chasse à l'homme pour retrouver deux fugitifs, notre couverture

La police indique qu'elle reste extrêmement prudente et recherche activement le véhicule. On continue les patrouilles avec notre détachement et on a demandé aux détachements alentour. On continue notre enquête avec les déclarations des témoins pour vérifier les informations, a ajouté M. Barrette.

Kam McLeod et Bryer Schmegelsky, qui font l'objet d'une chasse à l'homme, sont accusés du meurtre au deuxième degré de Leonard Dyck et recherchés relativement à deux autres meurtres commis près de Dease Lake, en Colombie-Britannique.

Des agents de policiers marchant avec des armes lourdes.

Des agents lourdement armés parcourent la forêt, les bâtiments abandonnés et tous les véhicules et trains qui entrent ou sortent du secteur de Gillam, dans le nord du Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Gilbert Rowan

Mercredi, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a indiqué qu’une quarantaine d’agents étaient toujours dans le secteur de Gillam, dans le nord du Manitoba, où les deux jeunes hommes ont été vus pour la dernière fois.

La commissaire adjointe de la GRC au Manitoba, Jane MacLatchy, a indiqué que les agents de la GRC ont ratissé au peigne fin 11 000 kilomètres carrés dans le nord du Manitoba, sans succès. Les enquêteurs ont reçu plus de 250 renseignements en lien avec les recherches.

La GRC a indiqué qu'elle diminuera ses effectifs dans le nord du Manitoba où se concentre la traque pour retrouver deux jeunes jeunes hommes soupçonnés de meurtres, afin de redéployer les ressources.

La GRC à Ottawa a par ailleurs indiqué qu'elle n’a pas d’informations selon lesquelles les recherches se déplaceraient en Ontario.

Les deux fugitifs en sont à leur 9e jour de cavale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Crimes et délits