•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La graisse et les égouts ne font pas bon ménage

Une femme tient dans ses mains de la graisse solidifiée qui ressemble à du béton.

Un morceau de graisse solidifiée, dure comme du béton, trouvé dans les canalisations de la ville de Regina.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Regina demande aux habitants de ne pas verser les matières grasses dans leur évier ou les autres équipements de canalisation des eaux usées afin d’éviter de boucher les égouts ou de causer leur refoulement.

La Ville invite la population à plutôt mettre la graisse dans un contenant, puis à la jeter à la poubelle.

Des égouts de la ville sont encombrés par des couches de graisse, indique Helene Henning-Hill, la directrice des opérations de drainages des égouts à la Ville de Regina.

Elle souligne que la graisse versée dans les éviers peut se solidifier pour devenir aussi dure que du béton et boucher les canalisations.

Il peut en résulter un refoulement des égouts, voire un déversement des eaux usées dans des logements, ce qui nécessite un nettoyage coûteux pour la Ville ou les occupants.

« Cela ne devrait pas se produire », dit Mme Henning-Hille.

Dans l'image d'en bas, les parois de la canalisation ne sont plus visibles. Le diamètre de la canalisation est réduit à cause de la graisse qui recouvre les parois.

Une canalisation de la ville de Regina avec les parois recouvertes de graisse (en bas) et la canalisation telle qu'elle devrait être (en haut).

Photo : Fournie par la Ville de Regina

Helene Henning-Hill indique que la Ville est maintenant obligée de nettoyer une fois par mois des couches de graisse dans trois stations de pompage des eaux usées.

Elle explique que des restaurants peuvent aussi contribuer à l’obstruction des égouts s’ils ne nettoient pas souvent leur séparateur de graisse, qui sert à retenir les matières grasses provenant des eaux de plonge.

À Saskatoon, la Municipalité demande aussi à la population d'aider à prévenir ce qu'elle appelle le « syndrome des égouts irritables », ajoutant que les matières grasses sont « indésirables » pour les égouts municipaux.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !