•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle direction de la Troupe du Jour a la tête remplie de projets

David Granger, sur scène.

La Troupe du Jour développe, en Saskatchewan, le théâtre francophone pour les jeunes ainsi que pour les adultes.

Photo : Radio-Canada / Olivier Ferapie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les nouveaux directeurs artistique et administratif de la Troupe du Jour, Bruce McKay et Gabriel Gosselin, souhaitent suivre la tendance nationale et transformer le visage de la compagnie de théâtre en un lieu de rassemblement plus important pour la scène culturelle fransaskoise et saskatchewanaise.

Pour les institutions de théâtre, on est en train de voir un changement de cap à travers le pays. Ce qu’on aimerait faire, c’est de devenir une espèce de centre culturel. [...] On veut faire de notre salle un endroit sain pour la création, mais aussi pour rencontrer des gens pour, peut-être, découvrir une nouvelle forme d’art, affirme Gabriel Gosselin.

En accueillant d’autres organisations artistiques, par exemple, il espère attirer plus de personnes aux activités et aux spectacles organisés par la compagnie. Cela permettrait aussi, selon lui, de faire connaître davantage la Fransaskoisie à travers la province.

Pour sa part, Bruce McKay, qui entrera officiellement en fonction jeudi à titre de directeur artistique de la Troupe du Jour, souligne qu’il a rapidement été séduit par les idées de son partenaire afin de réorienter les activités de l’organisme.

Par ailleurs, Gabriel Gosselin estime également que la Troupe du Jour est dans une bonne position sur le plan financier, ce qui place la direction dans de bonnes dispositions pour mettre en branle les initiatives qui l’aidera à atteindre ses objectifs.

Une nouvelle saison qui promet

Outre les dernières représentations du spectacle estival Showboat qui seront présentées jusqu’au 4 août, les deux hommes s’entendent pour dire que la prochaine saison s’annonce prometteuse.

Une adaptation bilingue de Scapin, de Molière, est notamment au menu à la fin du mois d'août.

Par ailleurs, les auditions pour obtenir un rôle dans le spectacle se tiendront le 17 et le 25 août, précise Bruce McKay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !