•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chasse à l'homme : la GRC réduit ses effectifs dans le nord du Manitoba

Des policiers en uniforme.

Mercredi, la GRC est retournée dans le secteur de Gillam, où un véhicule brûlé ayant appartenu aux suspects avait été retrouvé.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Thibault Jourdan

Après neuf jours de recherches intensives dans le nord du Manitoba pour tenter de retrouver Kam McLeod et Bryer Schmegelsky, deux fugitifs accusés de meurtres en Colombie-Britannique, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) va réduire ses effectifs dans la zone de Gillam.

« Nous retirerons graduellement une partie de nos forces [dans le nord du Manitoba] au cours de la prochaine semaine », a déclaré la commandante de la GRC du Manitoba, Jane MacLatchy.

Pour autant, « les recherchent continuent » et une « présence importante de la GRC » sera toujours sur place, a-t-elle ajouté.

« Ce n’est en aucun cas terminé », a martelé Jane MacLatchy.

Depuis le début des recherches, les équipes de la GRC ont ratissé 11 000 km carrés dans le nord du Manitoba pour tenter de retrouver les suspects.

Elles sont aussi retournées sur le site où le Toyota RAV4 ayant appartenu aux suspects avait été retrouvé, au nord-est de Gillam, mais la GRC n’a donné aucune explication.

Pour des raisons tactiques, la commandante n’a pas voulu donner beaucoup de détails au sujet des unités qui resteront sur place, mais elle a confirmé que des membres des unités tactiques et des unités des crimes majeurs resteront sur place.

Les recherches piétinent, l’armée se retire

Mercredi matin, l’armée canadienne s’est retirée des opérations de recherches, à la demande de la GRC. Cette dernière estimait ne plus avoir besoin de l’aide des Forces armées canadiennes, a déclaré à la presse l’inspecteur Kevin Lewis.

« Nous voulons nous recentrer sur nos propres ressources et déterminer dans quelle direction nous devrions poursuivre les recherches », a-t-il expliqué.

Environ 40 agents de la GRC sont toujours dans le secteur de Gillam, où Kam McLeod et Bryer Schmegelsky ont été vus pour la dernière fois.

Des recherches aériennes et au sol se poursuivent, et des policiers de la GRC vont retourner dans la Première Nation crie de Fox Lake, a ajouté la police fédérale.

Manitoba

Crimes et délits