•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Préparer son mariage dans les années 60

    Comment se préparait-on au mariage dans les années 60?

    Photo : Radio-Canada

    Radio-Canada

    Votre trousseau de noces est-il prêt? Avez-vous réfléchi au nombre d’enfants que vous souhaiteriez avoir? À travers nos archives, découvrez de quelle façon les couples préparaient leur mariage dans les années 60.

    « La plupart du temps, quand on pense au mariage, on pense au trousseau », affirme cette jeune femme interviewée à l’émission Aujourd’hui du 26 juin 1964.

    Depuis près de quatre ans, elle monte son trousseau de noces qui devrait couvrir les besoins de son foyer pour au moins huit ans.

    Le trousseau est généralement composé de linge de table, de literie et d’articles de cuisine.

    En 1964, bien qu’il soit de plus en plus courant de l'acheter plutôt que de le confectionner à la main, le trousseau demeure central dans la préparation au mariage.

    « Est-ce que votre fiancée a un trousseau très important? », demande le journaliste Paul-Émile Tremblay à un jeune homme. « Oui, elle a un merveilleux trousseau que j'adore! », répond-il en vantant du même souffle les qualités de ménagère de sa future épouse.

    À cette époque, un cours de préparation au mariage s’impose également afin que les fiancés puissent anticiper les défis et responsabilités de la cohabitation.

    20 ans express, 21 décembre 1963

    L’émission 20 ans express du 21 décembre 1963 montre un exemple de cours de préparation au mariage.

    « Moi, je représente un peu l'ingénieur qu'est le Bon Dieu », affirme le curé en introduction du cours donné dans le sous-sol d’une église.

    Au journaliste Gilles Constantineau, il explique viser le maximum d’efficacité et de résultat dans « cette machine qu’est le mariage ».

    En plus des pistes de réflexion du prêtre, les couples qui assistent au cours de préparation au mariage reçoivent les conseils de mariés de longue date.

    Le but premier de l’union conjugale est clairement exprimé : transmettre la vie en concevant des enfants et en les éduquant.

    Le couple marié les conjure : « que l'amour soit à la base de votre famille, et non le calendrier ».

    « C'est notre amour qui décidera ça à mesure que le temps passera », affirme pour sa part une future mariée à la sortie de la séance.

    Déjà, les temps changent et la jeune femme devra continuer à travailler même une fois mariée.

    En 1963, il en coûte environ 2000 $ pour aller à l’autel et fonder un nouveau foyer. Plusieurs des couples interviewés ont d'ailleurs dû s’endetter pour y parvenir…

    Montage d'archives, cérémonies de mariage

    Cinquante ans plus tard, les considérations qui précèdent un mariage sont bien différentes.

    Notre montage d’archives illustre en somme que les types d’unions et de célébrations se sont bien diversifiés.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Société