•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au Québec, plus de 9 personnes sur 10 sont branchées à la maison

Une main d'homme sur le clavier d'un ordinateur portable.

Le taux de connexion résidentielle à Internet atteint 91 % au Québec.

Photo : getty images/istockphoto / bob_bosewell

Radio-Canada

En 2018 au Québec, 91 % des adultes disposaient d'une connexion Internet résidentielle avec un fournisseur de télécommunications. C'est la région de Laval qui arrive en tête avec 96 %, selon des données révélées par le CEFRIO mercredi.

Le portrait numérique des régions administratives du Québec de 2018, publié par le CEFRIO, indique que 2 % des adultes disposent d'une connexion Internet à la maison grâce à un partage de connexion à partir d'un appareil mobile. Ce type de connexion est plus prisé dans les régions de la Côte-Nord (8 %), de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (5 %) et de l'Abitibi-Témiscamingue (5 %).

En 2018, 92 % des adultes de la Belle Province ont utilisé Internet au moins une fois par semaine, une hausse de 3 points de pourcentage comparativement à 2017. Les régions de Laval et de l'Outaouais se démarquent dans cette catégorie avec un taux de 95 %. Une seule région – le Bas-Saint-Laurent – se situe sous la barre des 90 %, à 86 %.

Le téléphone intelligent en hausse, la tablette stable

Alors qu'en 2017, deux adultes sur trois possédaient un téléphone intelligent, la proportion est passée à trois sur quatre (76 %) en 2018.

L'attrait pour les tablettes électroniques est demeuré stable l'an dernier : plus de la moitié (55 %) des adultes de la province en possédait une. C'est la Côte-Nord, suivie de près par Laval, qui mène la marche dans ce domaine, avec un taux d'usage de 62 %.

Des achats sur Internet en croissance

Le commerce électronique fait par ailleurs de plus en plus d'adeptes au Québec : de 39 % de cyberacheteurs et cyberacheteuses pour l'ensemble du Québec en 2017, le taux est passé à 47 % en 2018.

La Capitale-Nationale (52 %), l'Estrie (52 %), l'Abitibi-Témiscamingue (55 %) et l'Outaouais (55 %) ont franchi la barre des 50 % dans ce domaine. Les autres régions se situent entre 35 % et 49 %.

Avec les informations de Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !