•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections fédérales : les débats des chefs auront lieu la semaine du 7 octobre

Un drapeau du Canada flotte au vent, sur la colline du Parlement, à Ottawa.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

La commission responsable d'organiser les débats des chefs a dévoilé mercredi matin le nom des médias qui en assureront la production et la diffusion.

Il s’agit en fait d’un partenariat comprenant Radio-Canada, CBC, Global, CTV, le Toronto Star et Torstar chain, La Presse, HuffPost Canada et HuffPost Québec, Le Devoir, ainsi que L’Actualité.

Ces médias sont chargés de produire et de distribuer le débat dans les deux langues, ainsi que de le diffuser gratuitement.

Les deux débats auront lieu dans la région d'Ottawa-Gatineau au cours de la deuxième semaine du mois d'octobre, soit peu avant le scrutin du 21 octobre.

Les dates du 7 (en anglais) et du 10 octobre (en français) ont été proposées par la commission. Il sera permis à tout particulier de les rediffuser gratuitement en ligne ou d'organiser des séances de visionnement, a confirmé cette dernière par la même occasion.

Les chefs de partis qui participeront aux débats n’ont pas encore été confirmés. Ils devront remplir au moins deux des trois critères suivants pour y être invités :

  1. Au moment où l’élection générale est déclenchée, le parti est représenté à la Chambre des communes par un député ayant été élu à titre de membre de ce parti
  2. Il a l’intention, de l’avis du commissaire aux débats, de soutenir des candidats dans au moins quatre-vingt-dix pour cent des circonscriptions en vue de l’élection générale en cause
  3. Ses candidats ont obtenu, lors de l’élection générale précédente, au moins 4 % du nombre de votes validement exprimés ou les candidats qu’il soutient ont une véritable possibilité d’être élus lors de l’élection générale en cause, de l’avis du commissaire aux débats, compte tenu du contexte politique récent, des sondages d’opinion publique et des résultats obtenus aux élections générales précédentes
Les chefs des 5 principaux partis politiques fédéraux.

Selon les critères établis, Justin Trudeau (PLC), Andrew Scheer (PCC), Jagmeet Singh (NPD) Elizabeth May (Verts) et Yves-François Blanchet (BQ) devraient participer au débat des chefs 2019.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada et ses partenaires sont honorés de la confiance que leur témoigne la Commission des débats des chefs en leur confiant la production des débats en vue de la prochaine campagne électorale fédérale, a fait savoir Luce Julien, directrice générale de l'Information à Radio-Canada.

Les débats des chefs sont des moments charnières de toute campagne électorale et nous savons à quel point les Canadiens comptent sur les débats pour les aider à faire un choix éclairé, le jour du vote, a ajouté Mme Julien. Radio-Canada et ses partenaires s’engagent donc à mettre à profit leur savoir-faire multiplateforme pour offrir des débats dignes de l’exercice démocratique du 21 octobre.

Les diffuseurs partenaires ont été choisis pour leur capacité d’offrir un journalisme de haute qualité à la télévision, à la radio, dans l’écrit et sur les plateformes numériques. Ces partenaires seront aussi chargés de s'assurer que les débats soient sous-titrés et décrits dans une multitude de langues allant de l'italien à l'inuktitut en passant par la langue des signes du Québec.

Les questions seront formulées par les médias partenaires, et la Commission des débats des chefs n'intervient aucunement dans le processus journalistique.

Il s'agit des premiers débats chapeautés par cette commission créée par le gouvernement Trudeau dans le but d'assurer des débats sereins et constructifs. L'ex-gouverneur général du Canada David Johnston, qui dirige la commission, devra produire un rapport qui comprendra les conclusions, les leçons et les recommandations qui serviront à déterminer l’avenir de la Commission des débats à l'intention des parlementaires afin d'améliorer la formule au cours des prochaines années.

Politique fédérale

Politique