•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Découverte archéologique prometteuse au Domaine de Maizerets

Une archéologue qui déterre tranquillement les vestiges d'une fondation.

La grange du Domaine de Maizerets offrait une protection aux vestiges archéologiques qui y ont été découverts.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une équipe d’archéologues a déterré mardi les vestiges d’un bâtiment ancien sous le sol d’une grange sur le terrain du Domaine de Maizerets.

La découverte, qui date probablement de la période coloniale, a été faite la même journée où des membres du public et des médias ont eu droit à une visite guidée du chantier dans le cadre du lancement du Mois de l’archéologie.

Il est encore tôt pour savoir la date du bâtiment et son utilité. Il faudra en dégager une plus grande partie pour pouvoir s’assurer de la fonction du vestige, précise Serge Rouleau, l’archéologue qui a fait la visite guidée.

Des archéologues travaillant derrière la grange.

Les fouilles avaient aussi lieu derrière la grange.

Photo : Radio-Canada

La grange, le plus vieil édifice du Domaine, offrait une protection aux vestiges qui ont été découverts. Les éléments archéologiques sont présents à une très faible profondeur une fois la surface de béton enlevée, ajoute M. Rouleau.

Les archéologues avaient tout de même bon espoir de faire des trouvailles intéressantes à cet endroit. Dans les années 1990, il y avait eu déjà la découverte d’un carré de bâtiment, souligne M. Rouleau.

Chantier de fouilles important

Le bâtiment de la grange date de 1920. La Ville de Québec souhaite y entamer des travaux de réfection pour le transformer en salle multifonctionnelle. Les fouilles ont été lancées dans ce contexte.

Le but c’est de compléter la documentation du site et de voir s’il n’y a pas des possibilités de mise en valeur dans le cadre de la réfection prévue pour le bâtiment, souligne l’archéologue Serge Rouleau .

C’est le plus grand projet de fouilles archéologique de la Ville de Québec, se réjouit Suzanne Verreault, conseillère municipale du district de Limoilou.

Selon elle, 480 000 $ ont été injectés dans ce projet. La moitié des coûts sera couverte par le ministère de la Culture et des Communications dans le cadre d’une entente avec la Ville.

Le site est important parce qu’il peut nous livrer des informations sur l’occupation le long des rives du fleuve dès la concession vers 1650 et on sait aussi que le site a été visité par des populations des Premières Nations un siècle auparavant, ajoute M. Rouleau.

Lancement du Mois de l’archéologie

Les plus curieux pourront aussi visiter le chantier de fouilles du Domaine de Maizerets les 16 et 17 août prochains dans le cadre du Mois de l’archéologie.

L'intérieur de la grange du Domaine de Maizerets.

L'intérieur de la grange du Domaine de Maizerets.

Photo : Radio-Canada

La présidente d’Archéo-Québec, Caroline Nantel, souhaite que cette initiative contribue à rendre plus accessible et plus concret le patrimoine archéologique. Ça nous permet aussi de redonner ce patrimoine aux gens, car chaque personne porte en lui un petit bout de cette histoire-là.

Le Mois de l’archéologie se déroule pendant tout le mois d’août avec plus de 80 activités prévues dans une quarantaine de sites partout au Québec.

Avec les informations Tifa Bourjouane.

Québec

Histoire