•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les partis d'opposition unis pour le retour du train jusqu'à Gaspé

Le train touristique l'Amiral demeure en gare en raison du mauvais état du rail gaspésien

Le train touristique l'Amiral demeure en gare en raison du mauvais état du rail gaspésien

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Martin Toulgoat

Les associations du Parti québécois, du Parti libéral du Québec et de Québec solidaire de la circonscription de Gaspé s’unissent pour le retour rapide du train jusqu’à Gaspé.

Le délai de sept ans évoqué par le gouvernement Legault pour rétablir et sécuriser complètement le rail jusqu’à Gaspé n’est pas acceptable selon les associations de comté.

Si on fait le Réseau express métropolitain en trois ans, à coup de milliards, pourquoi ne pas faire ça ici en deux ou trois ans? Pourquoi ignorer la Gaspésie et faire ça en sept ans?

Line Beaudin, présidente de l'association du Parti québécois dans la circonscription de Gaspé
Béatrice Jalbert, représentante du Parti libéral du Québec, Geoff Clayden, représentant de Québec solidaire et Line Beaudin, présidente du Parti québécois dans la circonscription de Gaspé.

Béatrice Jalbert, représentante du Parti libéral du Québec, Geoff Clayden, représentant de Québec solidaire et Line Beaudin, présidente du Parti québécois dans la circonscription de Gaspé.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Pour l’association de Québec solidaire dans la circonscription de Gaspé, l’enjeu du transport en Gaspésie réunit les trois partis d'opposition au-delà de la partisanerie politique.

Qu’importe les partis politiques, les valeurs, les orientations, l’enjeu du train, des transports en général, incluant le service d’autobus qui a été coupé aussi, nous touche tous dans la région. Donc, on doit manifester collectivement notre appui, explique le représentant de Québec solidaire, Geoff Clayden.

Certes, cette coalition se dit apolitique, mais la députée péquiste de Gaspé, Méganne Perry-Mélançon, compte capitaliser sur cette alliance pour faire pression sur le gouvernement du Québec afin que soit réalisée plus rapidement la réfection du rail.

Plan rapproché de Mme Perry-Mélançon.

Méganne Perry-Mélançon, députée péquiste de Gaspé, en juin 2019

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

On ne veut pas en faire une mobilisation partisane. Donc, on s’adresse au gouvernement du Québec et non pas au gouvernement Legault pour faire comprendre qu’on ne peut pas attendre autant de temps alors qu’on parle de personnes âgées, par exemple, qui sont isolées de leur famille qui est à l’extérieur et qui sont privées d’un moyen de transport efficace.

Méganne Perry-Mélançon, députée péquiste de Gaspé

Les trois associations de comté organisent un rassemblement populaire le 18 août à Gaspé pour soutenirles maires et préfets de la région qui réclament aussi de plus courts délais pour rétablir le rail jusqu’à Gaspé.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports