•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une application veut vous payer pour une conduite routière améliorée

Un panneau de signalisation indique qu'une caméra surveille l'intersection.

Le programme s'adresse aux conducteurs novices, qui selon ICBC, sont plus susceptibles d'avoir un accident de la route.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Geneviève Lasalle

Dans le but de rendre les routes de la Colombie-Britannique plus sécuritaires, un projet pilote mis sur pied par l'assureur automobile public de la Colombie-Britannique (ICBC) va récompenser financièrement les bonnes habitudes de conduites de ses participants.

L'ICBC espère recruter jusqu'à 7000 automobilistes novices pour tester sa nouvelle technologie télématique. Le projet s'adresse aux conducteurs qui ont moins de quatre ans d'expérience.

Un petit boîtier installé sur le pare-brise enregistrera différentes données sur la conduite routière, notamment l'accélération, le freinage, la vitesse, et même l'utilisation du cellulaire au volant.

Comme un jeu vidéo

Une main tient un petit boîtier.

Un petit boîtier installé sur le pare-brise enregistre différentes données sur la conduite routière.

Photo : Radio-Canada / Maud Cucci

Pour inciter les jeunes conducteurs à participer à ce programme de recherche, qui va durer toute une année, l'ICBC a mis au point une application mobile ludique, inspirée des jeux vidéo.

Les participants gagnent des points, des diamants sur l’application mobile, qui seront ensuite convertis en dollars, sous forme de cartes-cadeaux.

Myrthee Blanco, directrice produit et experience client de l'ICBC

La sécurité, une priorité

L'ICBC cherche ainsi à rendre les routes de la province plus sécuritaires. En effet, les nouveaux conducteurs en Colombie-Britannique sont 3,5 fois plus exposés aux risques d'accident que les conducteurs expérimentés, estime l'assureur public, et quand ils ont une collision, elles sont beaucoup plus susceptibles d'être graves.

Un programme intrusif?

Un évaluateur prend des notes durant un examen de conduite.

Les données ne pourront pas être utilisées sans le consentement du conducteur, assure l'ICBC.

Photo : iStock / humonia

Les données collectées serviront à une recherche destinée à montrer si les programmes de télématique ont un impact sur l’amélioration de la conduite, explique Mme Blanco.

Selon l'ICBC, l'application a été élaborée sous la surveillance du commissaire à la protection de la vie privée de Colombie-Britannique. Mme Blanco affirme que les données ne pourront donc pas être utilisées sans le consentement du conducteur et que toutes les données relatives à la géolocalisation seront effacées après sept jours.

Les automobilistes qui souhaitent participer peuvent le faire gratuitement en consultant le site de l'ICBC.

Avec des informations de Maud Cucchi

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Prévention et sécurité