•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chef de Grassy Narrows sera candidat néo-démocrate aux élections fédérales

Portrait d'un homme autochtone portant des lunettes sur un trottoir.

Rudy Turtle sera candidat dans la circonscription fédérale de Kenora.

Photo : CBC/Talia Ricci

Radio-Canada

Rudy Turtle, le chef d’une Première Nation aux prises avec des problèmes de contamination par le mercure, a annoncé lundi qu’il se présentera sous la bannière du NPD dans la circonscription nord-ontarienne de Kenora, lors du scrutin du 21 octobre.

M. Turtle croyait que les préoccupations de sa collectivité seraient enfin prises en compte lorsque le gouvernement du premier ministre Justin Trudeau est arrivé au pouvoir en 2015.

Mais quatre ans plus tard, le chef de Grassy Narrows n’a toujours pas signé d’entente avec Ottawa pour répondre aux besoins de santé à long terme de la collectivité.

Ils n'ont pas réussi à tenir leurs promesses, a déclaré M. Turtle au sujet des libéraux.

[Justin Trudeau] a dit qu'il allait s'occuper des questions en suspens et faire avancer les choses pour les gens. Je ne dis pas qu'il n'a pas essayé. Il a essayé, mais ce n'est pas suffisant.

Rudy Turtle, chef de la Première Nation de Grassy Narrows et candidat néo-démocrate

M. Turtle, qui a remporté l'investiture par acclamation, a été approché par le NPD en juin après une visite infructueuse à Grassy Narrows du ministre des Services aux Autochtones, Seamus O’Regan.

M. O’Regan espérait signer un protocole d’entente sur la construction d’un nouveau centre de santé, mais était reparti les mains vides.

Rudy Turtle fera notamment face au député sortant, le libéral Robert Nault. Au Parti conservateur, c'est Eric Melillo qui a obtenu l'investiture dans cette circonscription.

Attirer le vote autochtone

On s'attendait à ce que M. Turtle dévoile sa candidature lors d'une conférence de presse lundi après-midi avec le chef du NPD, Jagmeet Singh, qui annoncera son engagement à l'égard de la réconciliation avec les peuples autochtones.

Je suis très fier d'accueillir le Chef Turtle dans notre équipe, a déclaré le chef néo-démocrate.

Ensemble, nous allons nous battre pour changer le gouvernement ; d'un gouvernement qui s'efforce de faciliter la vie des multimillionnaires et des grandes entreprises à un gouvernement qui concentre ses efforts à améliorer la vie des gens, y compris des peuples autochtones.

Jagmeet Singh, chef du NPD

M. Singh essaie d'obtenir les votes des Autochtones qui se sentent déçus par le gouvernement libéral.

Jusqu'à maintenant, le NPD compte huit candidats autochtones, dont M. Turtle et la députée sortante de la circonscription de Desnethé-Missinippi-Churchill River, Georgina Jolibois.

Ils ont aussi attiré :

  • Leah Gazan, militante autochtone connue, pour Winnipeg-Centre
  • Bob Chamberlin, ancien vice-président de l'Union des chefs indiens de la Colombie-Britannique, pour Nanaimo–Ladysmith
  • Joan Phillip, conseillère de la bande indienne de Penticton, pour Central Okanagan–Similkameen–Nicola
  • Anna Betty Achneepineskum, ancienne grand chef adjointe de la Nation Nishnawbe Aski, pour Thunder Bay–Supérieur-Nord
  • Kyle Mason, leader et activiste de la communauté autochtone, pour Winnipeg-Nord

Avec les informations de CBC News

Nord de l'Ontario

Politique fédérale