•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement Ford s’excuse des ratés de sa réforme des services pour autistes

Le gouvernement de Doug Ford s’excuse auprès des familles touchées par l’autisme après les débâcles de sa réforme.

Le gouvernement Ford s’excuse auprès des familles touchées par l’autisme après les débâcles de sa réforme.

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Radio-Canada

Le ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, Todd Smith, reconnaît que le projet de réforme sur les services aux enfants autistes mené par Lisa MacLeod est un échec. Le ministre s’est excusé auprès des familles touchées par ces changements lors d’une conférence de presse, lundi, où il annonçait la venue d’un nouveau programme de services en matière d’autisme, axé sur les besoins.

Pour moi, c’est évident que nous n'avons pas bien conçu la refonte la première fois, a avoué Todd Smith.

Nous sommes certainement désolés de l'anxiété que cela a causée aux parents de l'Ontario, a-t-il ajouté. En tant que groupe, nous nous engageons à faire en sorte que ce programme soit une réussite.

Au cours des derniers mois, le gouvernement a tenu une série de consultations publiques pour améliorer l’aide offerte aux familles d'enfants autistes et a mis sur pied un comité consultatif composé de parents, d'adultes autistes et d'éducateurs spécialisés.

Todd Smith en entrevue avec des journalistes.

Le ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, Todd Smith, reconnaît que le projet de réforme sur les services aux enfants autistes mené par Lisa MacLeod est un échec.

Photo : Radio-Canada / Pierre-olivier Bernatchez

Le groupe ontarien d'experts sur l'autisme sera chargé d’analyser les résultats des consultations et de soumettre des recommandations en vue de l'ébauche d'un nouveau programme qui sera mis en place d'ici le mois avril 2020.

Le gouvernement ontarien espère dévoiler les détails de sa stratégie dès la fin de l’automne.

Le budget de 600 millions de dollars alloué au programme demeure pour sa part inchangé.

Solutions temporaires

Entre-temps, les familles qui recevaient déjà des services sous l’ancien programme obtiendront un sursis supplémentaire jusqu’en avril 2020, tandis que les familles qui ne bénéficiaient pas des mêmes services continueront de recevoir le financement actuel.

Le ministre Todd Smith admet qu’il s’agit d’une solution temporaire imparfaite.

C'est une étape nécessaire pour bien faire les choses, dit-il.

Insuffisant, selon l'opposition et les familles

La porte-parole du NPD pour les parents et les jeunes, Monique Taylor, trouve que le gouvernement Ford n'en fait pas assez pour les enfants autistes et qu'il n'agit pas assez rapidement.

Les familles et les enfants ont été dévastés par les coupures insensibles de Doug Ford, dit-elle. Maintenant, ils doivent encore attendre jusqu'à l'automne, et qui sait s'ils obtiendront le soutien dont ils ont besoin.

Elle déplore également que les progressistes-conservateurs ne se montrent pas disposés à bonifier le budget de 600 millions de dollars, établi sous la ministre Lisa MacLeod.

La confiance reste très basse entre la communauté et le gouvernement. Les enfants attendent depuis des années, et l'annonce de ce matin ne changera pas ça jusqu'à [l'entrée en vigueur d'un] programme, a commenté Maguerite Schabas, mère d'un enfant de 7 ans qui est atteint d'un trouble du spectre de l'autisme.

Une femme avec un T-shirt mauve s'exprime au micro des médias devant un parc.

Maguerite Schabas, mère d'un enfant de 7 ans qui est atteint d'un trouble du spectre de l'autisme.

Photo : Radio-Canada / Pelin Sidki

Ça n'avait pas à être comme cela, regrette Laura Kirby-McIntosh, présidente de la Coalition ontarienne de l'autisme (OAC).

Les familles ont perdu une année entre le moment où le gouvernement a choisi de geler les listes d'attente et l'annonce de ce programme désastreux.

Laura Kirby-McIntosh, présidente de la Coalition ontarienne de l'autisme
Une femme s'exprime au micro des médias.

Laura Kirby-McIntosh, présidente de la Coalition ontarienne de l'autisme

Photo : Radio-Canada / Pelin Sidki

Aujourd'hui, nous faisons un pas dans la bonne direction, mais une année dans le développement de ces enfants, c'est énorme, estime Mme Kirby-McIntosh.

Une réforme contestée

La réforme du gouvernement Ford sur les services aux enfants autistes qui est entrée en vigueur le 1er avril dernier en Ontario a connu un parcours sinueux.

Les différentes étapes de la réforme progressiste-conservatrice du programme ontarien des services en matière d'autisme.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les différentes étapes de la réforme progressiste-conservatrice du programme ontarien des services en matière d'autisme.

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

Depuis l'annonce, en février, les changements proposés ont suscité la controverse et de vives critiques, ce qui a provoqué une volte-face du gouvernement.

Lisa MacLeod, qui était alors à la tête du ministère des Services à l'enfance, s’est fait rétrograder au ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport au dernier remaniement ministériel, en juin dernier.

Avec les informations de Jean-François Morissette

Toronto

Politique provinciale