•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des caméras aux intersections dangereuses de la C.-B.

Un radar photo sur pied.

Les radars photo peuvent être fixes ou mobiles. Le radar prend un cliché du numéro de la plaque d'immatriculation de l'automobiliste contrevenant, et l'amende lui est envoyée par la poste.

Photo : Getty Images / (Philippe Huguen/Getty Images)

Radio-Canada

Les premiers radars photo automatisés de contrôle de vitesse font leur apparition en Colombie-Britannique cette semaine.

Les cinq premières caméras sont installées et seront en fonction à compter de lundi dans des intersections de Vancouver, de Burnaby, de Surrey et de Pitt Meadows.

Les radars photo donnent automatiquement des contraventions si les conducteurs dépassent de manière évidente la vitesse maximale à un feu rouge, orange ou vert.

Selon le ministère de la Sécurité publique de la Colombie-Britannique, il y aura, d'ici le printemps prochain, des radars photo dans 35 intersections partout dans la province, la majorité dans le Grand Vancouver.

La province a annoncé les emplacements des radars après avoir analysé des données sur la vitesse et les accidents à 140 intersections déjà équipées de caméras.

Selon le gouvernement, 60 % des accidents de la route ont lieu dans des intersections. Les nouveaux radars photo ont été situés de manière stratégique dans des intersections dangereuses pour changer le comportement des conducteurs.

Il y en aura 7 à Surrey, 12 à Vancouver et 3 à Burnaby.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !