•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une piscine publique accessible aux personnes à mobilité réduite à Pont-Rouge

Une femme à mobilité réduite entre dans une piscine avec l'aide d'un lève-personne.

La piscine publique du Complexe Hugues-Lavallée à Pont-Rouge est adaptée aux personnes à mobilité réduite.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Rares sont les piscines publiques accessibles pour les personnes à mobilité réduite. C'est le cas de celle du Complexe Hugues-Lavallée à Pont-Rouge qui est adaptée à toutes les clientèles.

À l'âge de 22 ans, Viviane Leclerc a subi un traumatisme crânien à la suite d'un accident de la route. Résultat : elle marche difficilement et se déplace en fauteuil roulant. Malgré son handicap, la femme aujourd'hui âgée de 52 ans suit des cours d'aquaforme au Complexe Hugues-Lavallée de Pont-Rouge, dont la piscine est adaptée pour ce type de clientèle.

« Le stationnement est à la porte. Tu as une porte électrique. Tu as une douche pour handicapé. T'as une place où tu peux te changer plus grande. »

— Une citation de  Viviane Leclerc

Des accompagnateurs bénévoles sont mis à la disposition de ceux et celles qui en ont besoin et un lève-personne permet de faire entrer et sortir la clientèle plus vulnérable de la piscine en toute sécurité.

« Tous les vestiaires sont au même niveau, il n'y a pas d'escalier à monter et on a des lève-personnes installés pour les transferts et pour l'habillement », explique la monitrice Cathy Boissonneault qui ajoute qu'il y a aussi des lits disponibles pour les personnes qui ont besoin de s'allonger pour pouvoir se dévêtir.

L'exception qui confirme la règle

Ce ne sont pas toutes les piscines publiques qui disposent de pareils équipements. Selon l'Association des personnes handicapées de Portneuf, l'accessibilité des lieux publics comme les piscines pour les personnes à mobilité réduite constitue toujours un enjeu au Québec.

La directrice générale, Marie-Josée Guay, explique que son association recevait plusieurs demandes pour pouvoir faire du sport de la part de cette clientèle.

« On a travaillé en collaboration avec la ville de Pont-Rouge pour partir le groupe Aquaforme adaptée. »

— Une citation de  Marie-Josée Guay, directrice générale de l'Association des personnes handicapées de Portneuf

Et les effets de cette formation offerte depuis l'automne dernier se font déjà ressentir.

« Il y a des gens que ça fait des années, des mois qu'ils n'ont pas marché. Là ils arrivent à faire des longueurs donc déjà, pour l'estime de soi, c'est exceptionnel », illustre-t-elle.

La pratique de cette activité adaptée donne aussi des résultats positifs sur le plan physique. Viviane Leclerc a développé de la force musculaire qui lui permet de se mouvoir plus facilement.

« Même qu'à la fin, je marche un peu ! », affirme-t-elle.

D'après un reportage de Nicole Germain

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !