•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les opposants à l'agrandissement du Château Laurier répondent à l'appel de Tom Green

L'acteur Tom Green en entrevue.

L'acteur et humoriste Tom Green a organisé un pique-nique pour s'opposer au projet d'agrandissement du Château Laurier.

Photo : Radio-Canada / David Thurton/ CBC

Radio-Canada

Une centaine de personnes ont répondu à l’appel de l’acteur et humoriste Tom Green pour s’opposer au projet d’agrandissement du Château Laurier lors d’un pique-nique, samedi, dans le parc Major’s Hill.

Tom Green, qui est originaire de la région d’Ottawa, s’oppose au projet de rénovations de la compagnie Larco Investments, propriétaire de l’hôtel, qui prévoit l’ajout d’un édifice de sept étages à l’arrière du bâtiment.

C’est un endroit incroyable, a affirmé Tom Green,c’est un hôtel de classe mondiale, un édifice qu'il est impossible de recréer ailleurs. C’est quelque chose que nous possédons et nous devons éviter de tout gâcher.

L’acteur, qui est connu pour ses rôles dans les films Road Trip et Freddy Got Fingered, a assisté à la rencontre du conseil municipal, il y a deux semaines, où le sort du projet d’agrandissement a été scellé.

Le Château Laurier vu depuis les écluses du canal Rideau.

Le nouveau rendu architectural pour l'agrandissement du Château Laurier a été rendu public le 23 mai 2019 (archives).

Photo : Larco Investments LTD

Larco Investments a présenté pour la première fois son projet il y a trois ans. Il a dû être modifié à cinq reprises avant d’être approuvé, notamment afin de réduire la hauteur de la nouvelle section proposée de 11 à 7 étages.

L’entreprise devait également répondre à certaines exigences en vertu d’un permis patrimonial qui lui a été imposé par le conseil municipal d’Ottawa en 2018.

La dernière mouture du projet, qui pourra maintenant aller de l’avant, est cependant loin de faire l'unanimité.

Un homme qui tient une pancarte pour sauver le Château Laurier.

Une centaine de personnes ont répondu à l'appel de Tom Green pour s'opposer au projet d'agrandissement du Château Laurier.

Photo : Radio-Canada / David Thurton/ CBC

Appui de nombreux politiciens

De nombreux politiciens locaux, dont la députée d’Ottawa-Vanier, Mona Fortier, et la ministre de l’Environnement et députée d’Ottawa-Centre, Catherine McKenna, ont assisté à l’événement.

Mme McKenna dit avoir contacté Larco Investments pour tenter de trouver un compromis. Elle dit également appuyer les gens qui font entendre leur désaccord.

Nous devons célébrer le Château Laurier, mais aussi tenter de travailler ensemble pour améliorer la situation, a affirmé Catherine McKenna. Mon but est d’obtenir une situation gagnante pour les deux parties, c’est le résultat que je veux obtenir.

Les gens qui ont participé au pique-nique se doutent bien que les chances de voir les propriétaires du Château Laurier revenir sur leur décision sont bien minces, mais ils espèrent tout de même envoyer le message qu’ils n’accepteront pas la défaite en restant silencieux.

Je n’ai aucune idée de ce que cela peut changer, affirme Terrie Meehan, mais je crois que ça ne fait pas de mal de venir ici et d'ajouter ma voix et ma présence aux dissidents.

Ottawa-Gatineau

Politique municipale