•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cybercriminalité : conseils pour protéger son identité en ligne après une hausse des fraudes

Des mains sur un ordinateur.

Les cybercriminels profitent des réseaux wi-fi ouverts pour voler les informations personnelles d'un utilisateur.

Photo : CBC

Radio-Canada

La publication par Statistique Canada des taux de cybercriminalité déclarés à la police en 2018 démontre une augmentation de 45 % des fraudes à Windsor.

Il y a eu 160 affaires de cybercrime signalées à la police locale, et à peu près tout ce qui comporte un ordinateur ou des données a été utilisé pour commettre un crime.

Le conseiller municipal de LaSalle, en Ontario, et ancien officier de police de Windsor, Mike Akpata, est spécialiste des enquêtes sur des fraudes.

Il a expliqué que le concept de cybercriminalité s'étendait de l’utilisation de véhicules intelligents aux vols de cartes de crédit.

Mike Akpata, qui travaille pour BlackBerry au sein de leur service de sécurité, a déclaré que les auteurs de fraudes peuvent être des entités étrangères ou des personnes ordinaires qu’on croise dans la rue.

L'hypothèque de votre maison, la carte grise de votre voiture. Toutes ces données sont stockées quelque part en ligne, a déclaré Mike Akpata, qui pense que nous ne prêtons pas suffisamment d'attention à la cybercriminalité et à la fraude.

Au fur et à mesure que nous devenons de plus en plus interconnectés, et quand je vois le temps que nous passons en ligne, nous faisons trop confiance.

Mike Akpata, spécialiste des enquêtes sur des fraudes

Selon lui, la technologie évolue trop rapidement pour suivre l'évolution des paramètres de sécurité ou pour rester à l'abri des brèches de sécurité, mais n’importe qui peut toujours faire quelque chose pour protéger son identité :

  • Gardez vos réseaux wi-fi protégés par un mot de passe.
  • Vérifiez les paramètres de sécurité et restez conscient des sites dans lesquels vous vous êtes connectés.
  • Surveillez de près ses comptes bancaires.
  • Lisez les clauses de non-responsabilité des sites Internet et des applications.

Qu'il s'agisse du système de localisation de l’application d’un jeu pour enfants ou d'une application ayant accès à vos contacts, nous sommes ceux qui leur ouvrent nos portes.

Mike Akpata, spécialiste des enquêtes sur des fraudes

Vous n'êtes jamais seul si vous avez votre téléphone portable, a rappelé Mike Akpata.

En Ontario, le nombre d'affaires de cybercrime signalées à la police ne cesse d'augmenter depuis au moins 5 ans. En 2018, 10 538 affaires de cybercriminalité ont été signalées à la police.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Windsor

Cybercriminalité