•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Protection des baleines noires : deux navires à l’amende

Depuis l'an dernier, des limites de vitesse sont en vigueur dans certaines zones et à certains moments de l'année pour protéger les baleines noires.

La carlingue de l'appareil au sol

Des vols de surveillance sont effectués quotidiennement dans le golfe du Saint-Laurent.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Radio-Canada

Transports Canada met à l’amende deux navires qui n’auraient pas respecté les limites de vitesse imposées dans le golfe du Saint-Laurent pour protéger les baleines noires de l’Atlantique Nord.

L’Americaborg, un porte-conteneurs des Pays-Bas, et l’Atlantic Spirit, un navire de marchandises de Hong Kong, écopent d’amendes de 7800 dollars chacun.

Les propriétaires des navires ont maintenant 30 jours pour payer l'amende ou pour se tourner vers le Tribunal d'appel des transports du Canada.

Les bateaux doivent réduire leur vitesse à 10 noeuds lorsqu’une baleine noire est repérée dans la zone. Cinq appareils effectuent quotidiennement des vols de surveillance des baleines noires. 

Les principales causes de mortalités des baleines noires de l’Atlantique Nord, une espèce en voie de disparition dont il ne resterait que quelque 400  individus dans le monde, sont les collisions avec les navires et l’enchevêtrement dans des engins de pêche. Depuis le début juin, huit baleines ont été retrouvées mortes.

Avec les informations de La Presse canadienne

Nouvelle-Écosse

Protection des espèces