•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Cirque du Soleil s’établit dans l’ancienne usine Mabe à Montréal

Le Cirque du Soleil installe un pôle de création dans l'est de Montréal dans les locaux de l'ancienne entreprise Mabe.

Le Cirque du Soleil installe un pôle de création dans l'est de Montréal dans les locaux de l'ancienne entreprise Mabe.

Photo : Radio-Canada / Ismaël Houdassine

Ismaël Houdassine

Sans tambour ni trompette, le Cirque du Soleil a installé ses pénates dans l'ancienne usine Mabe, située à l'angle des rues Notre-Dame et Dickson, dans l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Depuis le début du mois de juillet, l'entreprise met tranquillement en place son deuxième pôle de création à Montréal.

Sur place, des caméras surveillent les discrètes entrées et sorties. Une affiche colorée sur laquelle est inscrit en lettres dorées « Le Groupe Cirque du Soleil » est à peu près le seul indice qui trahit la présence de l’entreprise fondée par Guy Laliberté. Pourtant, à l’intérieur, une quarantaine d’artistes et acrobates répètent le prochain spectacle nommé Axel.

Ce spectacle, la deuxième création sur glace de la compagnie après Crystal – sa 48e production –, sera présenté en première à Montréal en décembre prochain après avoir entamé une tournée en Amérique du Nord.

Selon les informations obtenues par Radio-Canada, le Cirque du Soleil avait besoin de locaux assez vastes pour permettre la conception d’une grosse production comme celle d'Axel. C'est pourquoi la firme s'est tournée vers un local d’envergure. Environ 30 000 pieds carrés seront utilisés dans ce qui est dorénavant appelé le Studio Dickson.

Le Cirque du Soleil installe un pôle de création dans l'est de Montréal dans les locaux de l'ancienne entreprise Mabe.

Le Cirque du Soleil installe un pôle de création dans l'est de Montréal dans les locaux de l'ancienne entreprise Mabe.

Photo : Radio-Canada / Ismaël Houdassine

Une patinoire d’une dimension de près de 23 mètres sur 42 mètres a été construite et l’équivalent du contenu de vingt camions remplis d’équipements meuble déjà l’intérieur des locaux.

Le géant du divertissement a amorcé plusieurs rénovations pour que les travailleurs aient davantage de confort. On y installera notamment des douches. Des espaces de bureau pouvant accueillir une centaine de personnes ont également été aménagés.

« L’espace, dont la hauteur atteint plus de 18 mètres, nous permet de répéter dans exactement les mêmes conditions que celles de la tournée, a expliqué en entrevue Julie Desmarais, attachée de presse du Cirque du Soleil. Par conséquent, cela nous permet de maximiser notre temps de mise en scène. »

Effort de revitalisation

En entrevue, le maire de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Pierre Lessard-Blais, peinait à cacher sa joie de voir s'établir le Cirque au cœur du projet de l’Écoparc industriel de la Grande Prairie.

« Lorsqu’on voit la manière dont ils se sont installés dans le nord de la ville, en établissant de bonnes collaborations avec les citoyens, on s'attend à ce qu’ils fassent la même chose dans notre arrondissement », a-t-il dit.

Bien que l’entreprise n’ait bénéficié d’aucune subvention, le maire assure que la présence du Cirque s’inscrit dans cette volonté de revitalisation de l’est de Montréal voulu par la mairesse de la métropole, Valérie Plante.

« On sait que la Ville prévoit le développement d'un tramway dans l’est de la métropole le long de la rue Notre-Dame. Il va y avoir des aménagements, comme l'intégration d'une piste cyclable. Bref, ça va être un emplacement extraordinaire pour à la fois vivre dans l'est de Montréal, mais aussi pour y faire de bonnes affaires où l'on est respectueux de l'environnement et des citoyens », a déclaré M. Lessard-Blais.

Une énorme usine

Il s'agit de tout un retournement pour ce secteur industriel de l'Est montréalais. L’usine d'électroménagers Mabe avait déclaré faillite en 2014, laissant 737 travailleurs sans emploi. Le Groupe Shapiro et Triad – deux boîtes spécialisées dans la location de bâtiments commerciaux et industriels – ont ensuite acquis le site pour entreprendre en 2017 des travaux de décontamination.

Les espaces sont demeurés à louer jusqu’en 2018, lorsque l’enseigne sportive Décathlon a installé son centre de distribution dans une partie de l’édifice. Avec l'arrivée du Cirque, les deux tiers du bâtiment seront occupés.

Le centre créatif principal du Cirque du Soleil demeure au siège social situé dans le quartier Saint-Michel, mais l’attachée de presse ne cache pas que d’autres nouveaux spectacles pourraient bientôt sortir du Studio Dickson, qui sera mobilisé pour les « besoins actuels et futurs ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !