•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pointe-Sapin : un meurtre et une mort non criminelle

L'entrée du stationnement du magasin DJ Marine.

Deux personnes ont été trouvées mortes jeudi matin au magasin DJ Marine à Pointe-Sapin, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une femme de 30 ans, Lisa Graves-Smith, a été victime d'un meurtre à Pointe-Sapin jeudi matin.

La Gendarmerie royale du Canada confirme qu'un homme et une femme ont été trouvés morts à Pointe-Sapin, dans le comté de Kent au Nouveau-Brunswick, jeudi matin. La femme a été victime d'un meurtre, tandis que la mort de l'homme n'est pas criminelle. Une arme a feu a été trouvée sur place.

L'homme était connu de la police.

Deux agents de la Gendarmerie royale canadienne.

La GRC a été appelée sur les lieux peu après 7 h 30 jeudi matin après que des coups de feu eurent été entendus.

Photo : Radio-Canada

La GRC refuse de révéler l'identité de ces deux personnes ou la nature de leur relation.

La famille de la victime a toutefois confirmé qu'il s'agit de Lisa Graves-Smith, 30 ans.

L'homme a quant à lui 42 ans et vient de Saint-Charles, selon la GRC.

Un selfie de Lisa Graves-Smith.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lisa Graves-Smith a été victime d'un meurtre le 25 juillet 2019 à Pointe-Sapin, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Facebook / Lisa Graves-Smith

Un drame pour la petite communauté

La communauté est sous le choc, lance Gilbert Lévesque, le prêtre de la paroisse de Pointe-Sapin. J’ai pensé aux familles. Surtout quand j’ai appris qu’il y avait des enfants qui vont avoir besoin de beaucoup de sympathie et d’accueil.

Gilbert Lévesque devant l'église.

Le père Gilbert Lévesque, de la paroisse de Pointe-Sapin, est attristé du drame qui frappe sa communauté.

Photo : Radio-Canada / Louis-Philippe Leblanc

L'homme d'Église a l'intention de parler du drame lors de la messe dimanche : Les gens sont bouleversés, il faut les orienter vers du positif.

Il assure cependant que la communauté saura se tenir les coudes et surmonter la tragédie qui la frappe de plein fouet. Nos communautés ici sont extraordinaires. Aussitôt qu’il y a un événement triste, elles se soutiennent, elles sont ensemble et même quand on fait des funérailles, l’église est remplie.

Avec les informations de Louis-Philippe Leblanc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Crimes et délits