•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 140 bagages volés à l'aéroport de Vancouver dans la dernière année

Gros plan sur des valises, de toutes les tailles et de toutes les couleurs.

Certaines personnes croient que limiter l'accès à la zone des bagages aux personnes qui voyagent réduirait les vols.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Gendarmerie royale canadienne (GRC) de Richmond affirme avoir reçu 139 rapports de bagages volés à l'aéroport international de Vancouver (YVR) au cours de la dernière année, un chiffre inquiétant, selon les experts des droits des passagers aériens.

Une meilleure sécurité aiderait à réduire le nombre de vols, croit un défenseur des droits des passagers aériens, Gabor Lukacs. Un seul vol du carrousel, c'est trop, estime celui qui a fondé le site airpassengerrights.ca.

C'est tout à fait inacceptable!

Une citation de :Gabor Lukacs, défenseur des droits des passagers aériens

À YVR et ailleurs

File de personnes qui marchent dans un aéroport.

La GRC n'est pas en mesure de déterminer si les vols ont eu lieu à l'intérieur ou à l'extérieur de l'aéroport de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / CBC

Le rapport compte les vols qui ont eu lieu entre juin 2018 et juillet 2019, mais peu de détails sur les circonstances de ces vols sont connus.

La GRC indique que les chiffres ne se limitent pas aux vols survenus aux carrousels à bagages, mais aussi ailleurs dans l'aéroport. Ils incluent également des vols qui auraient pu survenir dans un aéroport ailleurs dans le monde touchant des passagers à destination finale de Vancouver.

Une musicienne volée

Une femme tient une valise.

La musicienne Jocelyn Pettit revenait d'une tournée en Écosse lorsque ses bagages ont été volés directement du carrousel à YVR.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

La semaine dernière, la musicienne Jocelyn Pettit s'est fait voler sa valise à la sortie du carrousel à bagages du terminal national de l'aéroport de Vancouver.

Il n'y avait pas de sécurité. Pas de gardes pour empêcher les gens de marcher jusqu'au carrousel.

Une citation de :Jocelyn Pettit, musicienne

Accès au carrousel

Un voyageur dort sur un carrousel à bagages à l'aéroport international Hartfield-Jackson d'Atlanta.

Comme c'est le cas dans plusieurs autres aéroports canadiens, le public peut accéder à la zone de récupération des bagages.

Photo : Associated Press / Branden Camp

L'aéroport de Vancouver indique que près de 100 000 bagages transitent en toute sécurité dans le système chaque jour. Elle prend chaque incident au sérieux et continue de collaborer avec la GRC pour accroître sa vigilance.

Comme c'est le cas dans plusieurs autres aéroports canadiens, le public peut accéder à la zone de récupération des bagages.

Selon Gabor Lukacs, les aéroports ont été conçus de cette façon pour permettre à la famille et aux amis de rencontrer leurs proches et de prendre leurs valises ensemble.

La meilleure façon de changer les choses est de limiter l'accès à la zone des bagages aux personnes qui voyagent, une solution courante dans de nombreuses villes.

Une citation de :Gabor Lukacs, un défenseur des droits des passagers aériens

À l'automne 2017, l'aéroport de Vancouver a installé des portes battantes qui servent de barrière, mais ceux qui ne voyagent pas peuvent toujours accéder facilement à la zone.

Lukacs encourage les autorités à prendre ce problème plus au sérieux, estimant que cela pourrait nuire à la réputation de l'aéroport.

Les compagnies aériennes sont responsables de tout bagage perdu ou endommagé, même si quelqu'un les vole du carrousel.

Avec les informations de Tina Lovgreen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !