•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ford, Honda, Volkswagen et BMW s'entendent avec la Californie pour la réduction des GES

Trafic routier sur une autoroute de Californie, à Berkeley.

Trafic routier sur une autoroute de Californie, à Berkeley

Photo : Getty Images / Justin Sullivan

AFP

Les quatre constructeurs automobiles ont annoncé jeudi avoir scellé un accord de principe avec la Californie pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de leurs véhicules, contournant le gouvernement de Donald Trump qui souhaite assouplir les normes.

L'État de Californie et les constructeurs ont négocié en secret cet accord afin d'éviter que des normes plus ou moins strictes ne naissent dans différentes parties des États-Unis.

Donald Trump a annulé, en arrivant au pouvoir, le durcissement des normes adoptées à la fin du mandat de Barack Obama, mais la Californie, qui dispose depuis des décennies d'une autonomie en la matière, avait annoncé son intention de légiférer elle-même.

Nous sommes tous d'accord sur le fait qu'un cadre garantissant une solution nationale est la meilleure solution.

Extrait du communiqué conjoint de Ford, Honda, Volkswagen et BMW

L'accord concerne l'horizon 2026 et impose une réduction moyenne des émissions de gaz à effet de serre de 3,7 % chaque année.

Selon le Washington Post, en 2026, les nouveaux modèles devront consommer, au lieu des 37 milles actuels, 50 milles par gallon de carburant, soit l'équivalent de 4,7 litres par 100 kilomètres.

Il s'agit d'une déclaration de principe destinée au gouvernement fédéral, en vue de le faire opter pour une solution plus constructive que la voie dans laquelle il s'est engagé, a déclaré Mary Nichols, la responsable californienne des régulations environnementales, dans une interview au Washington Post.

L'objectif fixé dans cet accord est un peu moins ambitieux que ce que Barack Obama avait fixé (réduction de 5 % par an).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Changements climatiques

International