•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Maison Souvenance de Sainte-Blandine ferme ses portes

Maquette de Sainte-Blandine

La maquette du village de Sainte-Blandine, construite en 1981, sera démontée avec la vente de la Maison Souvenance.

Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

Miriane Demers-Lemay

Après plus d'une trentaine d'années d'exposition, la Maison Souvenance sera vendue et l'immense maquette du village de Sainte-Blandine, démontée.

L'édifice en bois rond a été construit en 1983 lors d'une corvée communautaire. Le public pouvait y admirer une centaine de bâtiments miniatures faits à la main représentant le village tel qu'il était en 1925.

La maquette a été réalisée par trois frères de la famille Brisson, qui se sont basés sur des photos d’archives et des témoignages d’aînés.

La maquette, c’est Sainte-Blandine en 1925. Parfois, il y avait des gens qui revoyaient leur maison ou la maison de leurs grands-parents, raconte Normand Brisson, bénévole de la Corporation patrimoniale de Sainte-Blandine et fils de l'un des constructeurs de la maquette.

Normand Brisson

Le bénévole Normand Brisson se dit attristé par la fermeture de l'exposition sur laquelle a travaillé son père.

Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

Ce qu’on perd, c’est un peu l’histoire de Sainte-Blandine.

Normand Brisson, bénévole de la Corporation patrimoniale de Sainte-Blandine

Un manque d'achalandage et des obstacles financiers

La maison a été mise en vente pour différentes raisons.

Normand Brisson cite le manque de bénévoles pour assurer l’entretien annuel de l’endroit et développer de nouvelles activités.

Selon M. Brisson, la Ville de Rimouski a aussi refusé de fournir une aide financière qui aurait permis à la Corporation patrimoniale de Sainte-Blandine de maintenir l'exposition à la Maison Souvenance.

La Maison Souvenance

La Maison Souvenance est à vendre depuis deux semaines.

Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

De son côté, le conseiller municipal de Sainte-Blandine Dave Dumas assure que plusieurs options ont été évaluées concernant l’avenir de la Maison Souvenance. Cependant, plusieurs éléments ont empêché à la Ville d’aller de l’avant.

L’emplacement de la maison, le manque de stationnements, le coût de la remise aux normes et le manque d'achalandage sont tous des facteurs qui ont joué un rôle dans la fermeture de la maison, selon Dave Dumas.

Ce dernier explique que les visiteurs ayant déjà visité l'exposition n'y retournaient en général que rarement en raison du manque de nouveaux produits dans l'exposition.

La Maison Souvenance est en vente depuis deux semaines. La Corporation espère trouver un acheteur d'ici la fin du mois d'août. Le bâtiment pourrait changer de vocation avec la vente.

Maquette de Sainte-Blandine

Les bâtiments historiques ont été reproduits à l'échelle, avec les couleurs de l'époque.

Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

Une maquette conservée

Une partie de la maquette du village de Sainte-Blandine sera par la suite exposée à l’église du village. La portion inutilisée de la maquette retournera à la famille Brisson.

Selon Normand Brisson, la Corporation patrimoniale de Sainte-Blandine évalue la possibilité de vendre certaines maisons de la maquette aux propriétaires des bâtiments réels de Sainte-Blandine.

Maquette de Sainte-Blandine

La maquette de Sainte-Blandine en 1925 a été construite en incluant plusieurs éléments de l'époque.

Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

Des étudiants du Cégep de Matane travaillent actuellement à numériser la maquette dans le but de créer une animation virtuelle en trois dimensions du village de Sainte-Blandine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !