•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle aide de la Croix-Rouge, trois mois après les inondations

Deux hommes en canot circulent dans un quartier inondé de Gatineau.

La Croix-Rouge canadienne a annoncé une nouvelle phase d'aide aux sinistrés des inondations jeudi (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Trois mois après les inondations qui ont touché l’Outaouais et le lancement d’un fonds de secours, la section québécoise de la Croix-Rouge canadienne entame une nouvelle phase pour venir en aide aux sinistrés.

La bonne nouvelle, c’est que les dons continuent d’entrer, affirme Pascal Mathieu, vice-président de la Croix-Rouge canadienne pour le Québec, en entrevue à l’émission Les matins d’ici. Jusqu’à présent, l’organisme a récolté plus de 6,5 millions de dollars pour venir en aide aux sinistrés.

En Outaouais, 51 familles sinistrées sont toujours hébergées par la Croix-Rouge à la suite des inondations du printemps, a-t-il précisé.

Les propriétaires dont la résidence a subi des dommages importants pourront recevoir jusqu’à 1200 $ pour couvrir leurs besoins essentiels, les matériaux de construction et le remplacement de leur mobilier dans le cadre du programme d’aide en soutien au rétablissement.

Plus particulièrement en Outaouais, les locataires dont le logement a été endommagé de façon importante par la crue printanière pourront eux aussi recevoir une aide financière allant jusqu’à 1200 $. Ces fonds permettront d'aider les locataires à se reloger, en comblant l’écart de loyer entre l’ancienne et la nouvelle demeure.

Avec la pénurie de logements qui sévit en Outaouais, on a des gens qui étaient locataires avant les inondations et qui ne pourront pas retourner dans le logement où ils habitaient et qui ont beaucoup de difficulté à se trouver un nouvel appartement à un prix abordable, explique M. Mathieu.

La Croix-Rouge procède donc de la même façon qu’elle l’avait fait à la suite des tornades de septembre 2018. Ça avait fonctionné, alors on applique la même solution avec l’espoir que les gens puissent se replacer, précise M. Mathieu.

Par ailleurs, toute personne admissible pourra recevoir jusqu’à 750 $ en soutien professionnel en santé mentale et 700 $ en aide humanitaire exceptionnelle.

Soutien aux organismes communautaires

Des organismes communautaires pourront eux aussi bénéficier d’un coup de pouce de la Croix-Rouge. Cette aide permettra de soutenir des projets visant à aider les communautés dans leur rétablissement et les organismes à réorganiser leurs activités, peut-on lire dans un communiqué de presse publié par l'organisme jeudi.

Avec le temps, travailler en équipe [avec les organismes du milieu], on y prend goût, ajoute Pascal Mathieu. Il souligne que des gens très aidants qui connaissent le milieu ont été mis à contribution, ce qui a aidé la Croix-Rouge à reloger bon nombre de familles, notamment après les tornades.

Les personnes touchées par les inondations doivent communiquer avec la Croix-Rouge au 1-800-863-6582 afin de déterminer leur admissibilité à cette nouvelle phase d’aide.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !