•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les prix des légumes frais bondissent de 22,8 % au Nouveau-Brunswick

Des fruits et des légumes déposés sur une table.

Les mauvaises conditions météorologiques seraient en partie responsables de la hausse des prix des légumes.

Photo : Radio-Canada / Josee St-Onge

Francis Pilon

Le coût des légumes frais a augmenté de 17,3 % au Canada en juin par rapport à l'an dernier. Mais c'est au Nouveau-Brunswick que la hausse est la plus importante (22,8 %) selon Statistique Canada.

Nous autres, c'est plus nos carottes, nos patates et nos oignons qui ont augmenté. Tu peux voir une grosse différence avec ceux-là.

Gérante de Tomavo Fruits à Moncton, Julie Comeau Lavigne

On a même moins de clients depuis quelques semaines, ajoute-t-elle.

Les paquets d'oignons au Tomavo Fruits sont passés de 1,49 $ à 2,99 $. Le prix de certains sacs de carottes a aussi augmenté de deux dollars au cours des dernières semaines.

Le marché Tomavo vu de l'extérieur.

Les paquets d'oignons au Tomavo Fruits sont passés de 1,49$ à 2,99$.

Photo : Radio-Canada

Mauvais temps

Cette augmentation de 17 %, la plus marquée depuis janvier 2016 au Canada, s'explique principalement par les mauvaises conditions météorologiques.

Les conditions climatiques, surtout la pluie, ont eu une influence sur les légumes. Surtout les légumes racines. Avec la pluie, le tout a créé de la boue et ça n'aide pas pour la croissance.

Porte-parole de Statistiques Canada, Andrée Girard

La plupart des fermiers indiquent que la saison est retardée, poursuit-elle. C'est un peu pour ça qu'on voit ces augmentations de prix des légumes frais.

Le prix des pommes de terre a enregistré une hausse des coûts qui s'élève à environ 19 % en 12 mois au Canada.

D'après Statistique Canada, les récoltes de pommes de terre à l'Île-du-Prince-Édouard ont été particulière mauvaises cette année. Cet événement explique, en partie, les augmentations.

Le prix des légumes frais touchés par la hausse ne représenterait que 1 % du panier d'épicerie des Canadiens. Les frais reliés à ceux-ci devraient diminuer dans les semaines à venir avec l'arrivée des produits locaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !