•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toujours des factures payées en double à la Ville de Sherbrooke 

Andrée Cossette avec son rapport en main.

La vérificatrice générale de la Ville de Sherbrooke, Andrée Cossette, présente son rapport annuel.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de Sherbrooke a payé des milliers de dollars en double à ses fournisseurs au cours des dernières années. Il y a un an, la vérificatrice générale de la Ville sonnait l’alarme.

Lors du dépôt de son rapport annuel, au début du mois, elle démontrait que les sommes étaient beaucoup plus importantes qu’annoncées.

En novembre dernier, le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, avait mandaté la vérificatrice générale d’analyser le dossier des factures payées en double. Le maire qualifiait déjà la situation d'inacceptable et s’engageait à mettre en places les mesures nécessaires pour enrayer le problème.

C’est inquiétant.[...] On a mis un système en place, efficace, pour ne plus que ça arrive. Il fallait arrêter l’hémorragie.

Steve Lussier, maire de Sherbrooke

Depuis octobre l’an dernier ce sont 194 713 $ qui ont été récupérés par la Ville de Sherbrooke et des chèques d’une valeur de plus de 67 000 $ ont été interceptés.

La pointe de l’iceberg selon les données de la vérificatrice

Pour sa part, la vérificatrice générale, Andrée Cossette, a analysé 122 factures qui lui apparaissaient susceptibles d’avoir été payées en double au cours des trois dernières années. Parmi celles-ci, 24 factures avaient effectivement été payées en double, il s’agit de près d’une facture sur cinq. La valeur de ces factures payées en double atteint presque les 400 000 $.

Alors qu’Andrée Cossette n’a évalué que 122 factures, elle avait préalablement identifié 3163 transactions qui s’apparentent à des paiements effectués en double. 

Un système informatique désuet

La vérificatrice générale de la Ville de Sherbrooke met en cause le système informatique pour expliquer ce grand nombre de factures payées à deux reprises. Elle déplore aussi que certains fournisseurs ne produisent pas de factures ni d’état de compte et qu’ils soient plutôt payés à partir de coupons complétés par la Ville. Une présentation d’un nouveau système informatique sera faite au conseil municipal l’automne prochain.

Plusieurs recommandations

Dans son rapport, Andrée Cossette émet trois recommandations concernant spécifiquement ces factures.

  1. Exiger des fournisseurs une facture
  2. Cesser la procédure de paiement à partir de l’entrée des coupons
  3. Vérifier les paiements en double des années antérieures à 2016

Le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, assure qu’il se conformera à ces recommandations.

Estrie

Politique municipale