•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saisie de véhicules volés évaluée à plus de 2 M$

Des véhicules haut de gamme volés en stationnement

Les policiers ont exécuté huit mandats de perquisition dans les régions de Peel, Halton et York.

Photo : Radio-Canada / Charlotte Mondoux-Fournier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Police régionale de Peel a accusé 5 hommes du vol de 28 véhicules haut de gamme. Toutes ces personnes ont comparu mercredi devant la Cour de justice de l'Ontario à Brampton.

C'est une enquête de quatre mois, baptisée Project Baijin, qui a abouti à de multiples arrestations et à la saisie de 28 véhicules de luxe, a déclaré mercredi la Police régionale de Peel.

Son chef par intérim, Chris McCord a déclaré que l'enquête complexe était dirigée par le bureau chargé de la lutte contre la criminalité commerciale dans le secteur de l'automobile et a fait intervenir des enquêteurs des services de police de Halton, de York et de l'Agence des services frontaliers du Canada.

La Police régionale de Peel a commencé cette enquête en avril 2019, lorsque des membres de notre bureau de la criminalité automobile commerciale ont récupéré pour plus de 620 000 $ de véhicules volés haut de gamme, qui étaient entreposés dans un local industriel du secteur de Kestrel Road et Myerside Drive à Mississauga, a dit Chris McCord.

Les hommes arrêtés sont âgés de 23 à 42 ans, et viennent de Markham, Burlington et Mississauga.

Les enquêteurs ont déterminé que ces personnes appartenaient à un réseau organisé de vol de voitures en Ontario, au Québec et en Colombie-Britannique.

L'enquête a révélé que les véhicules volés étaient préparés pour être expédiés dans des conteneurs vers la Chine et d'autres pays européens.

Les autorités ne savent pas combien de véhicules volés ont déjà été envoyés à l'étranger, mais estiment qu’une cinquantaine d’entre eux sont encore en territoire canadien.

L'enquête se poursuit et d'autres arrestations sont prévues, indique la police.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !