•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recours collectif contre Nintendo pour des manettes défectueuses

La console de jeux vidéo Nintendo Switch.

Les manches analogiques de certaines manettes Joy-Con seraient défectueux, ce qui se traduit par des problèmes de contrôle dans les jeux vidéo.

Photo : Radio-Canada / Maxime Johnson

Radio-Canada

Un cabinet juridique américain a déposé une demande de recours collectif contre Nintendo, alléguant que des manettes Joy-Con de sa console Switch sont défectueuses et que l’entreprise est au courant du problème, mais refuse d’agir.

La défectuosité décrite dans la poursuite (Nouvelle fenêtre) est surnommée « Joy-Con dérivantes » (Joy-Con drift), et désigne le fait que les manches analogiques (joysticks) de certaines manettes continuent d’enregistrer des entrées même lorsqu’un joueur ou une joueuse n’y touche pas. Dans un jeu vidéo, cela peut se traduire par le déplacement involontaire d’un personnage ou de la caméra virtuelle.

De nombreux internautes se plaignent depuis quelques semaines des Joy-Con dérivantes. Sur Reddit, une discussion à ce sujet (Nouvelle fenêtre) a enregistré 27 800 votes positifs de la part de la communauté sur le forum r/NintendoSwitch, en plus d’être commentée plus de 3000 fois.

D’après la poursuite, les commentaires des internautes, les plaintes officielles de la clientèle et les tests effectués par Nintendo avant la mise en marché des manettes laissent sous-entendre que l’entreprise est au courant du problème.

« Malgré cela, bien qu’elle soit au courant du défaut de fabrication, [Nintendo] ne divulgue pas le problème et refuse systématiquement de réparer les manches analogiques sans frais lorsque le défaut se manifeste », écrit la poursuite.

35 millions de consoles vendues

Dans un communiqué envoyé au site d’information spécialisé en technologie The Verge, Nintendo a confirmé avoir pris connaissance du problème.

« Nous sommes au courant de récents témoignages rapportant que certaines manettes Joy-Con ne fonctionnent pas correctement. Nous voulons que notre clientèle ait du plaisir avec la Nintendo Switch, et si quelque chose l'empêche d'atteindre ce but, nous l’invitons comme toujours à visiter http://support.nintendo.com/ (Nouvelle fenêtre) pour obtenir de l'aide », mentionne Nintendo dans son message.

Nintendo avait vendu près de 35 millions de Switch (incluant chacune une paire de Joy-Con) en date du mois de mars 2019, sans compter les manettes additionnelles vendues séparément.

Avec les informations de The Verge, Engadget, et Gizmodo

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Jeux vidéo

Techno