•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : Beauceville veut soulever son centre-ville

Le centre-ville de Beauceville inondé.

Le centre-ville de Beauceville inondé au mois d'avril 2019 (archives)

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire de Beauceville souhaite surélever l'artère principale de la ville, le boulevard Renaud, pour sortir le centre-ville de la zone inondable.

François Veilleux demande au gouvernement de François Legault de lui accorder le temps et le droit de réaliser ces travaux avant d'adopter une carte définitive de la zone inondable.

La nouvelle carte de la zone d'intervention spéciale (ZIS), présentée par le gouvernement Legault à la mi-juillet, est loin de satisfaire le maire. Le coeur économique de sa municipalité, entre la 9e Avenue et le boulevard Renault, fait toujours partie de la zone où il est interdit de reconstruire.

Dans l'ouest, il y a quelques maisons qui ont été retirées, mais du côté est, il n'y a rien qui a changé. Pourtant, il y a des maisons et des commerces qui n'ont jamais vu l'eau dans ça. C'est évident qu'ils doivent être retirés [de la ZIS], affirme François Veilleux.

Remblayer le centre-ville

La Ville de Beauceville va plus loin et souhaite pouvoir remblayer le boulevard Renaud pour le soulever plus haut que les seuils historiques d'inondations.

On a des bâtiments, dans le passé, qui ont été soulevés. Ils n'ont pas été inondés cette année. En 2017 et en 2019, on le sait, à quelle hauteur l'eau est montée. On les a toutes, ces statistiques-là. On va surélever plus haut que ça pour être en dehors de la zone inondable, explique le maire.

Beauceville a adopté une résolution pour demander un délai au ministère des Affaires municipales, le temps de réaliser les travaux.

Avenir économique en jeu

Selon le maire, il en va de l'avenir économique de la municipalité.

La vitalité de Beauceville, c'est le boulevard Renaud. C'est très triste pour les commerçants. La valeur de leurs propriétés ne vaut plus grand-chose. Les gens ne veulent pas partir du centre-ville. Il n'y a pas un commerçant qui m'a dit : "Je veux aller sur le bord de l'autoroute". Le centre de la ville est ici, soutient François Veilleux.

La Municipalité de Beauceville n'est pas en mesure d'estimer la valeur des travaux à réaliser.

Réponse du ministère

Au cabinet de la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, on répond qu'un comité constitué d'experts et de partenaires municipaux sera formé pour évaluer des projets comme celui de Beauceville.

Le comité devra élaborer un plan d'action d'ici décembre 2019.

Parallèlement, les citoyens qui souhaitent que leur propriété soit retirée de la carte de la ZIS de leur municipalité ont jusqu'au 19 août pour en faire la demande.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !