•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Torontoise réclame des amendes pour ceux qui se plaignent des alertes Amber

Gyrophares d'une auto-patrouille.

Des citoyens ont appelé le 911 pour se plaindre après avoir reçu des alertes Amber, parfois en pleine nuit.

Photo : Radio-Canada / Gian-Paolo Mendoza

La Presse canadienne

Dalia Monacelli, une résidente de Toronto, demande au gouvernement ontarien d’imposer des amendes aux gens qui contactent les services d’urgence pour se plaindre après la diffusion d’une alerte Amber.

Mme Monacelli a été sidérée de lire que des téléphonistes du 911 ont été inondés d’appels après le déclenchement, par la police, d’alertes Amber pour retrouver des enfants disparus et possiblement en danger.

Ces alertes, qui surviennent parfois en pleine nuit, sont notamment diffusées par les téléphones cellulaires.

Mme Monacelli a lancé une pétition en ligne pour demander au premier ministre ontarien Doug Ford et le procureur général Doug Downey d’examiner la possibilité d’imposer des amendes à ceux qui contactent le 911 pour se plaindre.

Jusqu’ici 58 000 personnes l’ont signée.

Toronto

Disparition