•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des legs à la Petite École pour le 150e de Nouvelle

La Petite École avec des roches polies à l'avant-plan

Le site de la Petite École accueillera les legs liés aux fêtes du 150e anniversaire de Nouvelle, comme cette installation sculpturale dont l'aménagement n'est pas encore complété.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Isabelle Larose

Au-delà des festivités, les fêtes du 150e de Nouvelle, en Gaspésie, laisseront en héritage plusieurs infrastructures et oeuvres artistiques sur le site de la Petite École.

Murale géante, installation sculpturale et construction d’un amphithéâtre font partie de la première phase des travaux liés aux legs du 150e anniversaire de Nouvelle.

La facture s’élève à 500 000 $, dont 225 000 $ ont été octroyés par le gouvernement fédéral.

C’est beau de faire des festivités, de rassembler des gens, mais c’est aussi intéressant qu'il reste des choses après, explique la coordonnatrice des festivités, Johanne Poulin, en ajoutant que la population a été consultée dans le processus.

Le lieu choisi pour rassembler cet héritage n’a pas été laissé au hasard. La Petite École tient à coeur à la population, explique Mme Poulin, et elle a quelque chose de très significatif au niveau patrimonial.

Un amphithéâtre

D’ici l’automne, un amphithéâtre couvert devrait voir le jour derrière la Petite École.

Un amphithéâtre selon un dessin d'architecte

Les plans architecturaux de l'amphithéâtre projeté

Photo : Avec l'autorisation de la Municipalité de Nouvelle

L’investissement de quelque 200 000 $ permettra de présenter des spectacles de plus grande envergure grâce à une capacité d’accueil de 80 personnes, soit le double de la Petite École.

Ça va faire un lieu qui va être rassembleur pour les gens de Nouvelle, affirme le maire de la municipalité, Yvan St-Pierre

Une murale en création

Une imposante murale qui s'étend sur 18 mètres de long et cinq mètres de haut est également en train de prendre forme sur les murs du Marché Saint-Laurent, le bâtiment voisin de la Petite École.

L'artiste pose devant une murale non complétée

La muraliste Caroline Dugas a intégré dans son oeuvre plusieurs éléments qui représentent l'histoire de Nouvelle, dont la chasse et les courses de chevaux.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

L’oeuvre réalisée par l’artiste nouvelloise Caroline Dugas représente l’Eusthenopteron foordi, un poisson dont le fossile a fait la renommée du parc national de Miguasha.

À l’intérieur du grand poisson, j’ai choisi différentes thématiques en lien avec l’histoire de Nouvelle, explique Mme Dugas. J’ai rencontré beaucoup de gens pour faire des bons choix.

La murale devrait être achevée d'ici la mi-septembre.

La géologie mise en valeur

Depuis le début de l’été, une installation sculpturale a fait son apparition devant la Petite École.

Des grosses roches polis sont posées sur un promontoire de terre.

L'artiste André Lapointe décrit son oeuvre comme un «corpus de sculptures en marbre local». L'aménagement de l'oeuvre n'est pas complété.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Il s’agit d’une oeuvre de l’artiste gaspésien André Lapointe offerte par le Centre d’artistes Vaste et Vague de Carleton-sur-Mer.

L’oeuvre réalisée à partir de pierres extraites de la carrière J.A. & L. Nadeau de Nouvelle est un hommage à la géologie régionale.

D’autres projets à venir

Dans les prochaines années, la municipalité souhaite réaliser d’autres phases de travaux pour ajouter des espaces communautaires sur le site de la Petite École.

Ainsi, des espaces de jardinage, des tables à l’abri et des jeux d’eaux pourraient voir le jour.

Au départ, on passait sans voir la Petite École, admet le maire Yvan St-Pierre. Avec les legs qu’on laisse, le coup d’oeil va être vraiment attirant.

Le coût global du projet s’élève à un million de dollars, mais le financement pour les prochaines phases n’est pas complété.

Du côté des festivités, de nombreux événements visant à souligner le 150e anniversaire de Nouvelle sont prévus d'ici la fin de l'année, dont le spectacle musical de Gilles Bélanger présenté jusqu'au 28 juillet au parc national de Miguasha ainsi que les prestations de Kevin Parent et ses invités les 2 et 3 août.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Infrastructures