•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le crime est à la hausse à Winnipeg

À gauche, Danny Smyth, le chef de service de police. À droite, le maire de Winnipeg Brian Bowman.

Danny Smyth, chef du Service de police de Winnipeg dévoile son rapport annuel d'un ton inquiétant.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le rapport annuel du Service de police de Winnipeg fait état d'une hausse de 12 % du taux de criminalité en 2018 par rapport à l'année précédente. De toutes les catégories, ce sont les crimes contre la propriété qui ont le plus augmenté, avec une hausse de 19 %.

Le taux de crimes violents reste stable après avoir connu une hausse totale de 18 % au cours des 5 dernières années.

Depuis le début de l'année, la police a déjà été impliquée dans quatre fusillades et quatre personnes sont mortes en détention, explique Danny Smyth, le chef du Service de police de Winnipeg.

Selon lui, la crise de méthamphétamine est responsable de nombreux crimes.

J'ai constamment décrit cela comme une crise de la santé.

Danny Smyth, chef du Service de police de Winnipeg

Il explique qu'en juillet 2019, on compte déjà 25 homicides comparés à 22 à la fin de l'année 2018. Deux tiers de ces crimes impliquaient de la drogue.

Ce qui inquiète toutefois le plus le chef de police, c'est la santé et le bien-être des policiers, car la crise de méthamphétamine blesse les hommes et les femmes qui travaillent aux premières lignes de la police et des autres services d'urgence, explique-t-il.

Danny Smyth souhaite que le gouvernement provincial mette sur pied des refuges et des centres de désintoxication. Ceci pourrait soulager le travail des policiers, pense-t-il.

Par ailleurs, il attend que les autorités envisagent les soins et des traitements à long terme pour les personnes qui souffrent de dépendance à la méthamphétamine.

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman, dit soutenir son chef de police.

« Le mois dernier, les recommandations du groupe de travail sur les drogues illicites établissaient une feuille de route à suivre pour les gouvernements », rappelle le maire.

Celle-ci « souligne la nécessité d'un soutien supplémentaire en matière de traitement de la toxicomanie. Malheureusement, le gouvernement provincial s'est très peu exprimé à ce sujet », déplore-t-il.

Le dernier rapport Statistiques sur les crimes déclarés par la police de Statistique Canada fait état d'une hausse de 2,1 % du taux de criminalité à travers le pays en 2018.

Depuis 2017, le taux de crimes à caractères grave a augmenté de 6 % au Manitoba.

Saint-Boniface fait triste figure

Saint-Boniface a, pour sa part, connu une augmentation de 55 % des crimes contre la propriété.

Le conseiller municipal du quartier, Mathieu Allard, dit ne pas être surpris des chiffres. Il explique avoir travaillé avec le conseil municipal pour mettre sur pied des initiatives visant à rendre la ville plus sécuritaire.

Mathieu Allard, conseiller municipal de Saint-Boniface, à Winnipeg.

Mathieu Allard, conseiller municipal de Saint-Boniface, dit ne pas être surpris des chiffres.

Photo : Radio-Canada

J'aimerais voir plus d'actions de la province.

Mathieu Allard, conseiller municipal de Saint-Boniface
Lyndsey Marshall, dans un parc, devant des arbres.

Lyndsey Marshall est présidente de l'Association des résidents du vieux Saint-Boniface.

Photo : Radio-Canada

La présidente de l'Association des résidents du vieux Saint-Boniface, Lyndsey Marshall, s'inquiète, elle aussi pour la sécurité de ses concitoyens.

Elle se dit toutefois rassurée de la publication de ces statistiques, car elles encouragent les autorités à redoubler d'efforts pour contrer la criminalité.

Le conseiller municipal de Saint-Boniface espère quant à lui que les Winnipégois continueront à mettre la pression sur les gouvernements provincial et fédéral pour qu'ils agissent plus en ce sens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Crimes et délits