•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des ententes pour l’électrification de communautés autochtones en Ontario

pylônes.

Wataynikaneyap doit gérer la construction et le fonctionnement de 1800 kilomètres de lignes de transport d'électricité dans le Nord-Ouest.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral officialise son appui à un projet visant à brancher seize communautés autochtones éloignées au réseau électrique provincial.

Le ministre fédéral des Services aux Autochtones, Seamus O’Regan, et la présidente-directrice générale (PDG) de Wataynikaneyap Power, Margaret Kenequanash, ont signé lundi des ententes pour finaliser les modalités de l'appui financier du gouvernement fédéral au projet, évalué à 1,6 milliard de dollars.

Au printemps 2018, des ministres fédéraux et provinciaux avaient annoncé le financement du projet, qui permettra de mettre fin à l’utilisation de génératrices diesel coûteuses et polluantes.

La Première Nation de Pikangikum a été la première à être branchée au réseau provincial, en décembre dernier.

Les sources d’énergie propres sont essentielles non seulement pour la protection de l’environnement, mais aussi pour la santé et la sécurité des membres des communautés. Nous avons hâte de célébrer le raccordement des communautés des Premières Nations au réseau électrique provincial d’ici 2023, indique dans un communiqué le ministre O’Regan.

L’entreprise Wataynikaneyap Power est détenue majoritairement par un regroupement de 24 communautés des Premières Nations en partenariat avec l’entreprise Fortis et d’autres investisseurs privés.

Dans le cadre du projet Wataynikanyap, on raccordera au réseau électrique les Premières Nations éloignées afin qu’elles aient accès à de l’énergie propre. Ce projet jettera aussi les bases de notre façon de faire des affaires, affirme Margaret Kenquanash, dans le même communiqué.

Le gouvernement fédéral indique que le raccordement au réseau électrique aura une incidence sur la santé et la sécurité des membres des communautés, en plus de stimuler les possibilités de développement économique et la construction d’infrastructures.

Dans le cadre du projet, Wataynikaneyap doit gérer la construction et le fonctionnement de 1800 kilomètres de lignes de transport électriques.

Une fois terminé, le projet doit permettre de réduire de 25 à 9 le nombre de communautés des Premières Nations qui dépendent du diesel en Ontario.

Nord de l'Ontario

Autochtones