•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décès de Byron Clark : Grosse-Île perd un pilier

Photo portrait de Byron Clark

L'engagement et les recherches historiques de Byron Clark, décédé le 18 juillet, sont salués par plusieurs intervenants madelinots.

Photo : Avec l'autorisation de la Maison funéraire Leblanc

Radio-Canada

La communauté de Grosse-Île aux îles de la Madeleine est en deuil. Byron Clark, reconnu pour son implication citoyenne et ses recherches historiques, est décédé samedi à 86 ans.

Byron Clark est né en mars 1933 à Old Harry, dans la première famille installée dans ce secteur de Grosse-Île. Après une carrière comme agent des pêches, il a occupé le poste de maire de Grosse-Île de 1989 à 1993.

En 1993, il a participé à la mise sur pied, avec un groupe de 27 pêcheurs, de la Coopérative des pêcheurs de Cap Dauphin en tant que directeur général fondateur.

Il a fait tout ce travail bénévolement durant la première année pour aider les pêcheurs de la communauté, rappelle la mairesse de Grosse-Île, Rose Elmonde Clarke.

Cette coopérative, ajoute Mme Clarke, a eu un impact majeur dans notre communauté depuis sa création, non seulement pour améliorer le prix des fruits de mer, mais aussi pour créer de nombreux emplois locaux.

Quelque 100 pêcheurs sont aujourd'hui rattachés à la coopérative, ce qui représente près du le tiers des homardiers des îles de la Madeleine.

Le port de Grosse-Île.

Le port de Grosse-Île.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Byron Clark a également été propriétaire de l’unique cinéma de Grosse-Île et organiste à l’église Holy Trinity durant plus de cinquante ans.

Sur sa page Facebook, le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, décrit Byron Clark comme un grand Madelinot. Son leg aux Îles et à sa communauté est inestimable, affirme le député.

Un passionné d’histoire

Décrit par le Réseau du patrimoine anglophone comme un historien local de premier plan et expert de la communauté anglophone, Byron Clark a publié près d’une dizaine d’ouvrages historiques.

Au fil des ans, M. Clark a constitué une vaste collection de photographies, de documents historiques et de fiches généalogiques.

Le Centre régional d’archives des Îles le décrit comme un membre fidèle.

Ses recherches [ont] permis de nourrir l’histoire locale de même que celle des Îles-de-la-Madeleine, rapporte le Centre sur son site web, en précisant que Byron Clark correspondait avec de grands musées et centres d'archives d'Angleterre et des États-Unis pour accéder à de nouvelles informations.

La communauté perd un allié précieux à la mémoire des Îles qui laisse derrière lui un trésor d’archives et des récits qui continueront à captiver les générations à venir, écrit le Centre d’archives régional des Îles.

Les funérailles de Byron Clark seront célébrées mercredi à l'église Holy Trinity de Grosse-Île.

L'église anglicane de Grosse-Île, aux îles-de-la-Madeleine

L'église anglicane de Grosse-Île, aux îles de la Madeleine, où M. Clark a été organiste durant plus de cinquante ans.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Engagement communautaire