•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Oubliez la manette! Il termine un niveau de GoldenEye 007 avec un piano

Une capture d'écran montrant un extrait de la vidéo de Jackson Parodi dans lequel la partie supérieure de l'écran affiche le jeu vidéo GoldenEye 007 et la partie inférieure montre le piano et les mains de Jackson Parodi.

Jackson Parodi ne se contente pas de jouer à GoldenEye 007 avec son piano; il ajoute même des fioritures musicales pendant sa séance de jeu!

Photo : Jackson Parodi / YouTube

Radio-Canada

Les adeptes de performance vidéoludique (speedrunning) ne manquent pas d’imagination pour trouver des façons originales de s’adonner à leurs jeux vidéo préférés. Un youtubeur l’a une fois de plus démontré en terminant le premier niveau de GoldenEye 007 en 81 secondes… avec un piano à la place d’une manette.

L’auteur de la vidéo, un youtubeur floridien du nom de Jackson Alexander Parodi, a utilisé un piano électrique pour émuler les signaux provenant d’une manette de Nintendo 64.

Ainsi, l’une des touches de mi sur le piano correspond à la touche A sur la manette, tandis qu’un fa dièse imite la touche B. Pour tirer, M. Parodi doit appuyer sur un si. Les mouvements de son personnage et de la caméra sont eux aussi contrôlés par le biais du piano.

Et oui, les sons du piano sont activés lorsque Jackson Parodi joue à GoldenEye 007. Mais ce qui pourrait facilement devenir cacophonique est en fait plutôt agréable à écouter, puisque le youtubeur ajoute des fioritures musicales entre les notes consacrées au jeu.

Résultat : Jackson Parodi traverse Dam, le premier niveau de GoldenEye 007 en à peine 81 secondes. Un résultat plus que respectable, compte tenu du fait que le record mondial est de 52 secondes avec une manette ordinaire (Nouvelle fenêtre).

Un pionnier des jeux de tir

Pour apprécier davantage l’exploit de M. Parodi, il faut savoir que ce jeu, sorti le 25 août 1997 sur Nintendo 64, est l’un des pionniers des jeux de tir à la première personne sur consoles. Les personnes qui l'ont créé ont donc dû trouver une façon de contrôler le personnage et la caméra à partir du nombre de touches limitées de l’étrange manette conçue par Nintendo.

Quelque 22 années plus tard, force est d’admettre que les contrôles imaginés par le studio Rare ont bien mal vieilli. Les adeptes qui n’ont pas connu GoldenEye 007 à son lancement auraient en effet beaucoup de difficulté à s’y retrouver instinctivement avec les contrôles par défaut, inconfortables et peu fluides.

L’un des seuls moyens d’empirer la situation serait sans doute de substituer un piano à la manette, ce que Jackson Parodi est parvenu à faire avec brio.

D’autres adeptes de performance vidéoludique ont par le passé démontré leur savoir-faire avec d’autres prouesses remarquables. Par exemple, le joueur zallard1 est connu pour sa maîtrise spectaculaire des jeux de boxe Mike Tyson’s Punch-Out!! (NES) et Punch-Out!! (Wii), qu’il est capable de terminer… sans même regarder l’écran!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Jeux vidéo

Techno