•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un vaste parc solaire est proposé pour la région de Bathurst

Un parc de panneaux solaires.

C2 Solar de Saint-Jean, au N.-B., projette d'exploiter une centrale comprenant 31 200 panneaux solaires.

Photo : iStock

Radio-Canada

Une petite entreprise de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, C2 Solar, veut construire dans la région de Bathurst une centrale solaire qui produirait assez d’électricité pour alimenter de 1500 à 2000 foyers.

C2 Solar a déposé une demande d’examen environnemental auprès du gouvernement provincial.

Elle projette d’installer 31 200 panneaux solaires sur un terrain boisé de 40 hectares près de la scierie Fornebu, à l’intersection des routes 430 et 360, au sud de Bathurst.

Ce terrain, réservé à un usage industriel, est situé à plusieurs kilomètres des maisons les plus proches.

Un projet préliminaire

Le projet est piloté par Fraser Forsythe, qui a récemment pris sa retraite de l’entreprise Canaport LNG, le port méthanier à Saint-Jean.

Une photo de Fraser Forsythe qui dirige C2 Solar.

Fraser Forsythe dit vouloir laisser un héritage plus vert aux enfants et petits-enfants.

Photo : Gracieuseté

Il précise que son projet en est encore au stade préliminaire : en plus de l’approbation environnementale, il reste à obtenir une entente d’achat d’électricité et à réunir les fonds nécessaires à la construction.

Il estime à 18 millions de dollars, environ, les coûts de construction. L’argent viendrait d’emprunts bancaires, de petits investisseurs et peut-être de programmes d’aide gouvernementaux, selon la demande déposée par C2 Solar.

Une production énergétique plus verte

Le Nouveau-Brunswick n’a pas d’installations éoliennes dignes de ce nom, certainement pas pour une production commerciale, note-t-il. Il affirme que l’idée lui est venue lors de discussions avec des amis sur les façons d’assurer une production énergétique plus verte pour les générations futures.

Est-ce que les centrales solaires sont la panacée à nos dérèglements climatiques? Bien sûr que non, mais ils feront certainement partie de la solution, lance-t-il.

Il estime que le parc qu’il propose permettrait de compenser à hauteur de 82 000 tonnes de CO2 sur 25 ans les émissions générées par les centrales électriques polluantes.

Un porte-parole d’Énergie NB confirme que ce parc solaire serait le premier de cette envergure dans la province.

Selon M. Forsythe, il faudrait environ 2 ans pour construire le parc si toutes les conditions pour réaliser le projet étaient réunies. Il estime qu’une soixantaine d’emplois seraient créés pendant la phase de construction et quelques emplois, à temps plein ou à temps partiel, par la suite.

Avec les informations de Shane Magee, CBC

Nouveau-Brunswick

Énergies renouvelables