•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alcool au volant : deux conducteurs arrêtés dans le même véhicule

Le logo de la Sûreté du Québec apparaît sur la portière d'une voiture de patrouille.

Les deux personnes interceptées par la Sûreté du Québec sont âgées d'une trentaine d'années.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Sûreté du Québec (SQ) a indiqué avoir épinglé, à Alma, vendredi, un homme et une femme qui avaient pris le volant avec les facultés affaiblies. Fait inusité : ils se trouvaient dans le même véhicule.

Selon le sergent Hugues Beaulieu, ils ont été interceptés après avoir été dénoncés par des témoins.

Ils ont vu le conducteur changer de place avec la passagère. La passagère a donc fini par être la conductrice et l’homme est devenu le passager, a expliqué ce porte-parole de la SQ.

M. Beaulieu a ajouté qu’au moment où des patrouilleurs ont arrêté le duo, dans le rang Scott, ils ont constaté qu’ils étaient en présence de deux personnes intoxiquées.

La femme avait plus de deux fois la limite permise d’alcool dans le sang alors que le taux d’alcoolémie de l’homme était légèrement inférieur au double de cette même limite.

D’après Hugues Beaulieu, leurs comportements étaient tellement erratiques que d’autres usagers de la route ont dû s’écarter pour éviter toute collision.

Aux yeux du criminaliste Julien Boulianne, il s'agit d'un cas spectaculaire parce que les deux accusés étaient dans le même véhicule, mais il sera facile pour la Direction des poursuites criminelles et pénales de présenter sa preuve.

Le fait qu'on fasse appel à des témoins civils pour établir la conduite [avec les facultés affaiblies], je dirais qu'on voit ça chaque semaine.

À l'inverse, il y a une situation particulière que l'avocat n'a jamais vue : celle où un passager serait accusé pour complicité dans un dossier de conduite avec les facultés affaiblies parce qu'il accompagne un conducteur ivre.  La preuve serait, croit-il, trop difficile à présenter pour la Couronne.

Saguenay–Lac-St-Jean

Conduite dangereuse