•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une veillée à la tombée de la nuit pour les victimes de l’avenue Danforth

Une femme allume une chandelle.

Une femme allume une chandelle lors d'une soirée à la mémoire des survivants et des victimes de la fusillade de l’avenue Danforth, à Toronto, survenue en juillet 2018.

Photo : La Presse canadienne / Christopher Katsarov

Radio-Canada

Un an après la fusillade qui a fait 2 morts et 13 blessés dans quartier grec, les Torontois sont venus nombreux sur les lieux du drame pour honorer les victimes et exprimer leur solidarité.

Reese Fallon, 18 ans, et Julianna Kozis, 10 ans, ont été tuées dans la fusillade. La vie de nombreuses personnes a été bouleversée.

Le rassemblement avait lieu à la place Alexander The Great, où les passants déposaient des fleurs et laissaient des messages dans les jours qui ont suivi la fusillade l’été dernier.

Lundi soir, les gens se sont massés sous la pluie dans le petit parc, au son des chants d’une chorale multiconfessionnelle.

Le nom des victimes a été lu, puis les cloches de l’église St Barnabas ont sonné pendant que les gens se recueillaient en silence.

Une chorale qui chante sous la pluie à la tombée de la nuit.

Une chorale multiconfessionnelle a été formée spécialement pour les cérémonies de commémoration.

Photo : Radio-Canada

À la fin de la brève cérémonie, l'aumônier des services ambulanciers, Walter Kelly, a invité les personnes présentes à allumer une bougie en signe d'espoir.

Vivez dans la paix, faites preuve de bonté et faites votre possible pour aider les autres au cours de votre vie, a-t-il conclu.

Un anniversaire souligné par la mairie et la police

Aujourd’hui, c’est une étape douloureuse pour la communauté de Danforth et pour l’ensemble de la ville de Toronto, a déclaré dans un communiqué publié plus tôt dans la journée le maire de Toronto, John Tory.

Le maire de Toronto, John Tory.

Le maire de Toronto, John Tory.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

La guérison se poursuit pour les familles qui ont perdu des êtres chers, pour les blessés et pour les personnes traumatisées par ce terrible événement, a-t-il ajouté, précisant que les Torontois resteront solidaires et déterminés à faire de cette ville une ville où l’amour triomphera toujours de la haine, chaque jour.

De son côté, le chef de la police Mark Saunders a souligné le triste anniversaire avec un mot pour les victimes et leurs proches. Je sais que je parle au nom du service de police de Toronto et de toute la ville de Toronto lorsque je dis que nos cœurs et nos pensées continuent d’être avec toutes les victimes et leurs familles.

Le chef de la police de Toronto, Mark Saunders, se tient devant un micro et s'adresse à la presse.

Le chef de la police de Toronto, Mark Saunders.

Photo : Radio-Canada / Patrick Morrell

Il a tenu à rappeler le travail de ses équipes lors de l’attaque et durant l’enquête, ainsi que la collaboration des services d’incendie et des services paramédicaux de Toronto.

Il est important que nous célébrions cette journée ensemble, estime le chef de la police torontoise. Cet incident est un rappel de la résilience de notre communauté. Il y a un an, nous avons réagi avec solidarité et force, et c’est une solidarité et une force avec lesquelles nous continuons aujourd’hui.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Accidents et catastrophes

Justice et faits divers