•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avengers : phase finale devient le film ayant rapporté le plus d'argent de l'histoire

Huit superhéros sont debout dans une pièce et rengardent quelque chose qui est hors-champ.

Une scène tirée du film Avengers : phase finale, sorti en avril 2019

Photo : YouTube / Marvel Studios

Radio-Canada

Les personnages aux superpouvoirs d'Avengers : phase finale (Avengers: Endgame) ont réalisé un nouvel exploit dimanche en détrônant Avatar au classement des films ayant engendré les plus importantes recettes de l'histoire du cinéma.

Le vingt-deuxième film de l'univers cinématographique Marvel a engrangé plus de 2,79 milliards de dollars américains, soit 3,64 milliards de dollars canadiens dans le monde depuis sa sortie en avril, selon ce qu'a annoncé le groupe Disney.

Le film, qui a coûté environ 500 millions de dollars américains (environ 655 millions de dollars canadiens) pourrait rapporter encore davantage, puisqu'il reste projeté sur des centaines d'écrans aux États-Unis.

Ses réalisateurs, les frères Joe et Anthony Russo, avaient déclaré vendredi que le fait de ravir le record détenu depuis 10 ans par Avatar, le film de James Cameron – 2,789 milliards de dollars de recettes depuis sa sortie en 2009 – serait palpitant.

Le film « Avatar »

Le film Avatar

Photo : La Presse canadienne / Anonymous

James Cameron, une idole pour les frères Russo

James Cameron a toujours été une idole pour nous, il a nourri notre passion pour faire du cinéma depuis le début, et le fait que notre film soit aussi proche d'un de ses grands films est vraiment spécial, a déclaré Anthony Russo lors du festival Comi-Con de San Diego.

Si vous tenez compte de l'inflation, James Cameron détient encore le titre, et il pourra en obtenir d'autres dès qu'il sortira un nouveau film, avait pour sa part souligné le président des studios Marvel, Kevin Feige.

En attendant, Avengers : phase finale est le plus grand film de tous les temps!, a-t-il ajouté.

Les Avengers sont incarnés par Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo, Chris Hemsworth, Scarlett Johansson et Bradley Cooper. Le film avait enregistré un premier record en devenant le premier de l'histoire à dépasser le cap symbolique du milliard de dollars en l'espace de cinq jours.

L'indétrônable Autant en emporte le vent

Autant en emporte le vent reste, selon plusieurs autres paramètres, le film au plus grand succès populaire de l'histoire du cinéma, même si plusieurs spécialistes en histoire le qualifient de révisionniste.

Scène en noir et blanc tirée du film

Les acteurs Clark Gable et Vivien Leigh dans le film Autant en emporte le vent

Photo : Getty Images / Underwood Archives

Selon le site spécialisé IMDb, 215 millions de billets ont été vendus aux États-Unis, un record en la matière. Ce résultat est en partie attribuable au fait que le film a bénéficié de sept sorties nationales entre 1939 et 1974.

En prenant comme référence le prix moyen d'une place de cinéma en 2018, soit 9,11 $ selon l'Association des exploitants (NATO), cela équivaudrait à 1,958 milliard de dollars de recettes pour le seul marché américain.

Le livre Guinness des records estime les recettes du film à 3,44 milliards de dollars américains (4,5 milliards de dollars canadiens) au niveau mondial en tenant compte de l'inflation.

Pour mesurer l'ampleur du phénomène, il faut aussi rappeler que, depuis la première sortie du film en 1939, la population américaine a été multipliée par 2,5, ce qui donne encore plus de poids aux résultats enregistrés, à l'époque, par Autant en emporte le vent.

Le roi lion, 9e film ayant le mieux démarré de l'histoire du cinéma

Autre bonne nouvelle pour Disney, sa nouvelle version du Roi lion a rapporté 433 millions de dollars américains de recettes (566 millions de dollars canadiens) dans le monde pour son premier week-end d'exploitation, selon les chiffres fournis par Disney.

Ce résultat, qui surpasse son budget de 250 millions de dollars, le place en neuvième position des films ayant effectué les meilleurs débuts de l'histoire du cinéma, souligne l'entreprise.

Le petit Simba suit son père, Mufasa, dans « Le roi lion », de Jon Favreau.

Le petit Simba suit son père, Mufasa, dans Le roi lion, de Jon Favreau.

Photo : Disney

En ajoutant la Chine, où le film a rapporté environ 98 millions de dollars depuis sa sortie, le 12 juillet, les recettes mondiales de cette nouvelle version s'élèvent déjà à 531 millions de dollars américains (694 millions de dollars canadiens).

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cinéma

Arts