•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grange ronde du canton de Potton : les travaux progressent, mais l'argent manque

En 1979, l'incendie d'un train transportant des produits dangereux a forcé l'évacuation des résidents de Mississauga, en Ontario.

Radio-Canada

Des citoyens du canton de Potton sont résolus à faire de la grange ronde de leur village un attrait touristique et un centre d'interprétation du patrimoine de cette région des Cantons-de-l'Est. Les travaux progressent, mais il faut encore 200 000 $ pour terminer le projet.

Le projet de restauration est né il y a une dizaine d'années. Depuis, les actions pour assurer la sauvegarde de la grange, qui a une valeur patrimoniale, se multiplient. Selon les données disponibles, il s'agit de l'une des six granges rondes encore debout en Estrie, mais c'est la seule qui est située dans un village.

Au niveau du financement, on a ramassé près de 900 000 $. Certaines de ces sommes seront disponibles que sur trois ou cinq ans. Il nous manque encore de l'argent pour terminer, explique, d'entrée de jeu, Edith Smeesters, du comité de financement de la grange ronde.

Ouverture imminente

Malgré tout, les travaux ont tellement progressé que le président du groupe bénévole bénévole municipal de Potton, Hans Walser, estime que la grange est à « 95 % de son ouverture  ». Si tout va bien, la grange ronde, qui a été citée monument historique par la Municipalité, pourrait ouvrir au public en partie cet automne.

Ce dernier explique que ce qu'il reste à terminer se situe au niveau de l'étable. Ce sera fait après les vacances de la construction. Ensuite, il faut que la grange soit certifiée pour sa solidité par un ingénieur et éventuellement la Municipalité doit certifier qu'au point de vue incendie et les sorties de secours soient aux normes.

Le maire de l'endroit, Jacques Marcoux, se réjouit de la restauration de cette grange. Nous avons besoin d'espace supplémentaire pour usage public. Dans le moment, on est en pénurie d'espace. La grange ronde va combler une partie des besoins, croit-il.

Ce type de grange a vu le jour aux États-Unis et a été inventé par les Shakers, un groupe religieux, qui pensait que les édifices ronds étaient la perfection.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Musée