•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une ultime manifestation à l'hôpital Seven Oaks avant la fermeture des urgences

Wab Kinew gesticule devant des manifestants, en face d'un hôpital.

Le chef du NPD Wab Kinew dit que la plateforme électorale du NPD, qui chiffrera la réouverture des urgences, sera dévoilée peu après le lancement de la campagne électorale au début août.

Photo : Radio-Canada / Gavin Boutroy

Radio-Canada

Le Nouveau Parti démocratique du Manitoba et des habitants du nord-ouest de Winnipeg ont organisé une dernière manifestation dimanche, devant l’hôpital Seven Oaks, avant la transformation de ses urgences en centre de soins d’urgences mineures.

Une quarantaine de personnes se sont rassemblées dimanche devant l’hôpital Seven Oaks, pour demander à la province de ne pas fermer sa salle d’urgence.

« Ça me rend malade », déclare Pam Semchych, qui a elle-même travaillé comme infirmière dans cet hôpital pendant 25 ans. Elle habite le quartier Maples.

Si l’un des enfants est malade, ou si mon mari fait une crise cardiaque, il faudra se demander quoi faire et où aller, ajoute-t-elle.

Sa petite fille, Elize Dawn Lebreton, a aussi participé à la manifestation. Ce n’est pas correct que les urgences soient fermées, il y a beaucoup de personnes qui en ont besoin et ils vont devoir aller très loin, dit-elle.

L’urgence de Seven Oaks sera fermée à 7 heures lundi matin pour être transformée en centre de soins d’urgences mineures. Les urgences plus importantes seront redirigées vers l'hôpital de Saint-Boniface, l’hôpital Grace et le Centre des sciences de la santé.

Selon le porte-parole de l’Office régional de la santé de Winnipeg, Paul Turenne, il n’y aura aucune interruption de services à l’hôpital lors de la transition. Les urgences seront ouvertes jusqu’à [7 heures], le centre de soins d’urgences mineures sera ouvert immédiatement après. Il n’y aura pas de période de temps où l’un et l’autre seront fermés, dit-il.

Le changement était initialement prévu pour l’automne, mais la date a été devancée par la province en raison des préoccupations concernant le manque de personnel au service d’urgence de Seven Oaks dans la troisième semaine du mois de juillet.

Une élection sous le signe de la santé

C’est le dernier jour où la communauté peut agir contre la fermeture de la salle d’urgence, lance Wab Kinew, le chef du NPD.

C’était l’occasion pour lui de se positionner pour l’élection de septembre. Nous allons rouvrir la salle d’urgence ici à Seven Oaks et aussi celle de l’hôpital Victoria [et] nous allons guérir la maladie [de] notre système de santé, qui a été créé par M. Pallister, dit-il.

Il dit que la plateforme électorale du NPD, qui chiffrera la réouverture des urgences, sera dévoilée peu après le lancement de la campagne électorale, au début août.

Cela permet au NPD de se différencier du Parti libéral du Manitoba, qui connaît une hausse de soutien à travers la province.

Dimanche dernier, le chef du Parti libéral du Manitoba, Dougald Lamont était lui aussi debout devant l’hôpital Seven Oaks pour dévoiler le programme électoral de son parti en matière de santé. Il ne s’est pas formellement engagé à rouvrir les urgences des hôpitaux Victoria, Concordia et Seven Oaks.

Un homme en veste à carreau devant un podium.

Dougald Lamont annonce son programme électoral en matière de santé, bordé d'une dizaine de candidats de son parti.

Photo : Radio-Canada

Le chef libéral a annoncé que son parti souhaite abolir les Offices régionaux de la santé, de manière à transférer certaines de leurs responsabilités aux établissements de santé locaux, tels que les hôpitaux.

Ainsi, la nouvelle structure administrative proposée par les libéraux permettrait, par exemple, à l'Hôpital Seven Oaks de rouvrir ses urgences, s'il le désirait.

Les Manitobains vont aux urnes le 10 septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Établissement de santé