•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d’argent pour favoriser l’établissement des jeunes en région

Des jeunes échangent sur l'idée de vivre dans la région

Des jeunes échangent sur l'idée de vivre dans la région.

Photo : Radio-Canada / Francois Gagnon

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec double le budget du programme Place aux jeunes en région. Son budget passera de 17,5 millions à 35 millions de dollars sur cinq ans.

C’est l’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, Samuel Poulin, qui en a fait l’annonce dimanche matin à Gaspé.

Le programme Place aux jeunes facilite la rétention et l’attraction des jeunes diplômés en région, en offrant notamment de l'accompagnement personnalisé, le partage d'offres d'emploi et des séjours exploratoires gratuits.

C’est important, on sait que l’on a des défis de rareté de main-d’œuvre et on a des défis de vitalité du territoire également, rappelle Samuel Poulin. Oui en Gaspésie Îles-de-la-Madeleine, mais également dans l’ensemble des régions du Québec.

La Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine bénéficieront d'une enveloppe de 1,8 million de dollars sur cinq ans.

Une femme marche avec son chien sur la plage sablonneuse de Cap-aux-Os

La qualité de vie en Gaspésie semble favoriser la rétention des stagiaires.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Des annonces seront faites bientôt pour préciser les montants prévus dans l’enveloppe provinciale de 35 millions pour le Bas-Saint-Laurent et la Côte-Nord, indique Samuel Poulin.

Ça va nous permettre de faire encore plus d’activités pour ramener nos jeunes dans nos régions , se réjouit le président du conseil d’administration de Place aux jeunes en région, Luc Dastous.

Chaque MRC a sa propre couleur et ses propres actions, mais l’objectif étant toujours le même : de permettre d’avoir une belle vitalité en région et de garder nos jeunes dans nos régions au Québec.

Luc Dastous, président du conseil d’administration de Place aux jeunes en région
Martin Poirier

Martin Poirier, agent de migration chez Place aux jeunes de la MRC de Rimouski

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Surtout dans un contexte où on nous parle de plus en plus de pénurie de main-d’œuvre, d’augmenter le levier financier, c’est reconnaître qu’il y a des possibilités en région pour les jeunes, souligne pour sa part Martin Poirier, agent de migration pour Place aux jeunes Rimouski-Neigette.

C’est la force de notre réseau, nous au niveau local on connaît les acteurs, on connaît les activités, ce qui fait que l’on peut bien les vendre aux gens qui veulent s’établir dans la MRC.

Luc Dastous, président du conseil d’administration de Place aux jeunes en région

Dans le cadre de sa tournée des régions, l’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, Samuel Poulin, annoncera bientôt que de nouvelles MRC seront couvertes par le programme, notamment sur la Côte-Nord.

Bas-Saint-Laurent

Politique provinciale