•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l'asphalte dans les rues du secteur de Lac-à-la-Tortue

Une machine utilisée pour les travaux de voirie se stationne sur une route.

Une machine utilisée pour les travaux de voirie

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’asphaltage est en cours dans le secteur de Lac-à-la-Tortue, à Shawinigan, où les résidents vivent avec des rues criblées de trous depuis près de deux ans à cause de travaux d’égouts et d’aqueduc.

Une dizaine de rues sont maintenant recouvertes d'asphalte. Les rues perpendiculaires aux chemins principaux sont asphaltées en priorité.

L'avenue du Tour-du-Lac et le chemin de la Vigilance seront couverts en dernier pour permettre aux camions de circuler sur l'ensemble du réseau sans l’abîmer.

Image d'une portion de la route après les travaux.

Une dizaine de rues sont maintenant recouvertes d'asphalte.

Photo : Radio-Canada

Cette lueur d'espoir s'accompagne tout de même d'une inquiétude pour les résidents échaudés : plusieurs ne croient plus aux échéanciers annoncés.

François St-Onge, le directeur des communications de la Ville de Shawinigan, répond que cette fois-ci tout se déroulera comme prévu et rappelle également l’importance des travaux, et ce, à plusieurs égards.

Ça se termine un peu plus tard que prévu. Évidemment, on aura des discussions à faire après, mais c'est le début de la fin d'un long projet, d'un gros projet. Je vous rappelle que c'est le plus important projet de ce type-là au Québec au cours des dernières années.

Il faut se rappeler que c'est fait pour une bonne cause. On fait ça pour protéger le lac à la Tortue, pour nous assurer d'avoir un réseau d’égouts qui va nous permettre de protéger ce joyau de la ville de Shawinigan.

François St-Onge, directeur des communications de la Ville de Shawinigan

Au moins six semaines seront encore nécessaires pour achever les travaux pour toutes les rues. Une fois celles-ci terminées, la mise en service du réseau d’égouts pourra commencer.

D'après un reportage d'Anne-Andrée Daneau

Mauricie et Centre du Québec

Affaires municipales