•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opération pour rescaper une baleine noire empêtrée depuis deux semaines

Dans le golfe du Saint-Laurent, une autre baleine noire de l’Atlantique Nord est empêtrée dans des engins de pêche depuis au moins deux semaines.

Des membres de l'équipe dans leur bateau.

Une embarcation de l'Équipe de sauvetage de baleines de Campobello.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Radio-Canada

Une équipe d’experts tentera dimanche de venir à la rescousse d’une baleine noire de l’Atlantique Nord empêtrée dans des engins de pêche depuis au moins deux semaines.

L’empêtrement dans de l’équipement de pêche est l’une des causes les plus importantes de mortalité pour la baleine noire, une espèce en voie de disparition. 

La baleine, âgée de 18 ans et identifiée par le numéro 3125, se trouve dans le golfe du Saint-Laurent. Un vol de surveillance de Transports Canada a observé sa fâcheuse posture pour la première fois le 4 juillet, à l’est de la péninsule gaspésienne. 

C’est l’Équipe de sauvetage de baleines de Campobello qui tentera cette opération dimanche.

Philip Hamilton, de l’Aquarium de Nouvelle-Angleterre, indique qu’une équipe de l’agence océanographique américaine (NOAA) a réussi vendredi à placer un dispositif de repérage sur la baleine.

Baleine noire empêtrée.

Le cordage utilisé par les pêcheurs est une grande menace pour les baleines noires de L'Atlantique Nord qui s'y empêtrent.

Photo : NOAA

La baleine noire de l’Atlantique Nord est une espèce en voie de disparition dont il ne reste plus que quelque 400 individus, dont environ 70 femelles reproductrices.

Vendredi, le ministère canadien des Pêches et des Océans rapportait la mort de deux nouvelles baleines noires dans les derniers jours. Cela porte à huit le nombre de baleines mortes en eaux canadiennes depuis le début du mois de juin. 

Une nécropsie pour tenter de déterminer les causes de la mort de la baleine noire repérée au large des Îles-de-la-Madeleine jeudi dernier sera effectuée dimanche à Grand-Étang, au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Protection des espèces